Vidéo. Conservatoires de musique de Casablanca: voici comment se prépare le concours de fin d'année | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: قرار توضيحي للإعلان عن اختبارات المعاهد الموسيقة بالدار البيضاء في ظل جائحة كورونا
© Copyright : Le360

Vidéo. Conservatoires de musique de Casablanca: voici comment se prépare le concours de fin d'année

Par Nadia Sabiri et Said Bouchrit le 19/09/2020 à 11h21

Les élèves des conservatoires de musique et de théâtre de Casablanca se préparent au concours de fin d'année, prévu en octobre. Les répétitions se déroulent à la fois en présentiel et en distanciel. Les détails dans ce reportage.

aA

Les conservatoires de musique et de théâtre relevant du Conseil de la ville à Casablanca ont rouvert leurs portes. Les élèves se préparent activement au concours de fin d'année.

 

L'examen était prévu en juillet, mais à cause de la pandémie de Covid-19, il a été déplacé à la fin du mois d'octobre.

 

Les répétitions ont commencé et vont bon train. C’est ce que nous confirme Abdelatif Ouhoud, directeur du Conservatoire municipal du boulevard de Paris, dans la Métropole.

 

 

 

 

 

 

 

 

Covid-19 oblige, les enseignants ont dû adapter le programme des répétitions aux gestes barrières. Côté théâtre, notamment, le choix des scènes préparées pour le concours a été conditionné par la nécessité de respecter les précautions sanitaires. «Nous avons opté pour des monologues et des tirades qui ne nécessitent pas la présence de plusieurs personnes sur scène et qui répondent au principe même de la distanciation. Nous n’avons pas le choix», confie Abderrahim El Meniary, directeur artistique te professeur d'art dramatique.

Vidéo. Conservatoire de Casablanca: au coeur de l'enseignement artistique

 

Durant le confinement, les professeurs de théâtre et de musique avaient déjà dû rivaliser d'imagination et d'ingéniosité pour transmettre leurs cours aux élèves. «En mars, au début du confinement, nous n’étions pas préparés aux cours à distance, par manque de moyens. Mais les enseignants ont fourni des efforts considérables et pu obtenir jusqu’à 60% d’interaction avec les élèves», affirme le directeur du conservatoire.