Le360 Actualités Maroc

ع
cover Exposition à Rabat de photographies inédites d'Henri Cartier-Bresson

Mehdi Qotbi a présenté, mardi 23 novembre 2021, l'exposition dédiée au célèbre photographe français Henri Cartier-Bresson.

© Copyright : Brahim Mousaaid /Le360

Vidéo. Exposition, à Rabat, de photographies inédites de l’artiste français Henri Cartier-Bresson

Par Mohamed Chakir Alaoui et Brahim Moussaaid le 23/11/2021 à 20h49

Quelque 133 œuvres inédites du célèbre photographe français Henri Cartier-Bresson ont voyagé pour la première fois de France en Afrique, et plus particulièrement jusqu’au Maroc où une exposition a été inaugurée ce mardi 23 novembre 2021 à Rabat au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain.

aA

Surnommé «l’œil du siècle», l’artiste photographe français a parcouru le monde avec pour «seule obsession de concentrer en une image un sentiment et une vision intime par rapport à ce qu’il voyait», révèle le catalogue de l’exposition.

 

Henri Cartier-Bresson (1908-2004) a ainsi parcouru «les paysages et rencontré des artistes, des écrivains, des anonymes, mais aussi des paysages urbains ou bucoliques, sans oublier les aléas d’évènements historiques». Durant sa carrière, le photographe aimait dire «Photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur».

 

Présentant cette exposition, Mehdi Qotbi a indiqué, dans une déclaration pour Le360, qu’elle coïncide, à quelques jours près, avec la célébration du 10e anniversaire de la création de la Fondation nationale des musées (FNM) dont il est le président. «Je suis heureux que cette magnifique rétrospective vienne se poser à Rabat et d’accueillir cette exposition».

Vidéo. Fondation nationale des musées: une rentrée marquée par un hommage soutenu à la photographie

 

«Grâce à la politique de Sa Majesté le Roi vis-à-vis de la culture, a souligné Mehdi Qotbi, la culture a été placée comme élément essentiel de développement de la société. C’est exceptionnel, car le Maroc est cité en exemple dans le monde», a rappelé Mehdi Qotbi. Le président de la FNM a également salué tous ceux qui œuvrent pour assurer la sécurité et la stabilité.

 

Quant à Agnès Sire, directrice de la Fondation Henri Cartier-Bresson, elle a souligné le caractère du premier voyage des ouvrages de l’artiste français en Afrique et au Maroc.  «La fondation a été créée en 2003, une année avant la mort de l’artiste dont les ouvrages sont vastes. Il a vécu à peu près tout le XXe siècle et tous les grands évènements de ce siècle, à sa façon. Nous avons énormément de ressources, tous les négatifs, 30.000 tirages, 3 expositions constitués par l’artiste et nous accueillons les chercheurs qui maintiennent l’œuvre vivante et qui découvrent sans arrêt de nouvelles choses».

 

De son côté, le directeur du musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, Abdelaziz El Idrissi, a abondé dans le même sens, indiquant que l’initiative de monter cette exposition remonte à quatre ans, mais la pandémie a freiné la programmation. Cette exposition, a-t-il ajouté, entre dans le cadre des activités de la fondation dédiée à la photographie».