Le360 Actualités Maroc

ع
Festival du Fado au Maroc - les temps fort du concert de Ferdaous - Fado - Casablanca -

Ferdaous a revisité des standards du Fado, en leur ajoutant sa propre touche culturelle, arabe, le 13 novembre 2021, à Casablanca. 

© Copyright : Khalil Essalak / Le360 (capture image vidéo)

Vidéo. Festival de Fado au Maroc: les temps forts du concert de Ferdaous

Par Yousra Adli et Khalil Essalek le 15/11/2021 à 21h17

Au cours de cette 11e édition du Festival de Fado dans le monde, la quatrième au Maroc, Lisbonne, capitale du Portugal, et le Fado ont été mis à l’honneur à Casablanca, les 12 et 13 novembre derniers. Une programmation riche en artistes, avec l’ambition de promouvoir et de célébrer la culture et musique portugaises. Retour en images.

aA

Cette année, une nouveauté s’est ajoutée à la programmation du Festival de Fado au Maroc: pour la première fois, les producteurs de cette manifestation culturelle ont décidé d’inviter une artiste marocaine sur scène, Ferdaous, pour célébrer un genre musical éminemment portugais, le Fado, dont le répertoire des chants populaire au thème mélancolique s'accompagne d’instruments à cordes pincées. En 2011, le Fado avait été inscrit par l'Unesco au Patrimoine de l'Humanité, en tant que chanson urbaine de Lisbonne, symbole identitaire de la ville et du pays.

 

Au cours d'un concert inédit, le samedi 13 novembre dernier, à Casablanca, Ferdaous a donc été la première et l'unique chanteuse marocaine à revisiter les classiques du Fado, en ajoutant à son récital son propre héritage culturel, issu de la culture arabe.

 

«Mon objectif de toujours est de partager ma passion avec le monde, et ça commence à prendre forme. Mon amour pour le Fado est venu par pur hasard, et un jour, sur le net, j’ai découvert "Loucura". C’est une chanson qui m’a parlé, et qui est pleine d’émotions et de beaucoup de belles choses. Pour moi, dans le fado, c’est surtout l’émotion qui prime, et c’est à partir de cette chanson-là que mon voyage, avec le Fado, a commencé», confie Ferdaous, qui, en plus d'être chanteuse, est aussi auteure et compositrice.

 

«Nous avons essayé de faire une approximation à la culture arabe, parce que nous croyons qu’il y a une connexion très forte entre nos deux pays et nos deux cultures, portugaise et arabe. Pour nous, c’était merveilleux de découvrir une chanteuse marocaine qui a découvert, aimé, et qui a commencé à enregistrer [des standards du Fado] et faire son interprétation», a expliqué Rodrigo Costa Felix, producteur de ce festival.

Vidéo. Festival de Fado au Maroc: une première participation marocaine, celle de la chanteuse Ferdaous

 

Artiste aux multiples facettes, l’émotion est l'élément principal qui domine la musique de Ferdaous. Egalement auteur et compositrice, la Meknassie brasse les influences de la chanson classique arabe en leur apportant renouveau et modernité.

 

L’œuvre de Ferdaous reflète son propre univers qu’elle aime. «Ma musique ne se limite pas seulement à du divertissement, c’est également un moyen d’exprimer des valeurs essentielles telles que le respect, le partage et la compassion. Mon public pourra d’ailleurs le ressentir dans mon expression artistique», a-t-elle témoigné. Ecoutez-la.