Vidéo. FIFM. Souvenirs, souvenirs... Quand Sharon Stone surprit Martin Scorsese | www.le360.ma

ع
FIFM: Sharon Stone et Martin Scorsese2

Royal Mansour, FIFM de Marrakech, 2013. Ce fugace moment où Sharon Stone a dansé devant Martin Scorsese. 

© Copyright : DR

Vidéo. FIFM. Souvenirs, souvenirs... Quand Sharon Stone surprit Martin Scorsese

Par Khalid Mesfioui le 18/11/2018 à 07h48

La tenue du Festival international du film de Marrakech (FIFM) est l'occasion de rappeler des moments forts ayant marqué les éditions précédentes. En voici un qui a particulièrement retenu l'attention et est resté dans les annales.

aA

La 17e édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM) aura lieu du 30 novembre au 8 décembre 2018. Un rendez-vous exceptionnel qui se démarquera, cette année, par l'hommage rendu à un monstre sacré du cinéma, Robert De Niro, révélé dans "Taxi Driver" de Martin Scorsese, qui lui confiera par la suite d'importants rôles.

 

Le grand Scorsese a fait l'objet d'un article-hommage sur Paris Match dans le cadre de «Un jour, une photo», la nouvelle web-série de cette publication.

 

Le magazine revient notamment sur un moment inouï qui avait eu lieu à la veille de la clôture du FIFM en 2013, réunissant le réalisateur et Sharon Stone. 

 

Le FIFM rend un bel hommage à Sharon Stone

 

 

 

 

"Pendant ce temps-là, le joueur de oud, l’instrument de musique à cordes des pays arabes, joue un air qui fait danser Sharon Stone. L’actrice, comme Martin Scorsese, rit aux éclats devant le photographe qui joue les comiques devant son appareil photo. L’ambiance est hilarante et détendue, rien n’était prévu et pourtant, cette improvisation a tout d’un tableau de maître parfaitement réussi", souligne Paris Match.

 

Une scène d'anthologie, qui avait eu lieu dans le patio du prestigieux Royal Mansour, immortalisée par le célèbre photographe Bottalico, qui avait eu cette chance de s'être trouvé au bon moment, au bon endroit, et décrite ainsi par le magazine:  "ce cliché de quelques secondes restera le plus naturel du festival".