Video. Nouveau clip: Faouzia et John Legend, le plus beau duo musical de l’année, chantent "Minefields" | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Faouzia et John Legend

Faouzia et John Legend, dans le clip de leur chanson "Minefields".

© Copyright : DR

Video. Nouveau clip: Faouzia et John Legend, le plus beau duo musical de l’année, chantent "Minefields"

Par Zineb Ibnouzahir (@ZinebIbnouzahir) le 12/02/2021 à 14h04

«Minefields» est le résultat d’une collaboration entre la jeune chanteuse maroco-canadienne de 20 ans, Faouzia, et son idole de toujours, John Legend. Le clip de la chanson vient de paraître, et c’est une pure merveille.

aA

Née à Casablanca, Faouzia vient de concrétiser un rêve: un duo entre elle et John Legend. 

 

Et c’est dans un univers onirique, comme le rêve de Faouzia, que le duo nous entraîne avec ce nouveau clip, Minefields, dont les paroles ont été co-écrites par la jeune chanteuse, avec Sam Martin, Ali Tamposi, Johnny Goldstein et Jacob Kasher.

 

En robe noire ou blanche, à l’esthétique théâtrale, jouant du piano à la surface de l’eau, avec pour toile de fonds des montagnes, des forêts, des champs de blé qui se transforment en champs de mines, pour illustrer les aléas d’un amour torturé, Faouzia s’illustre aux côtés de John Legend tant par sa beauté que par la puissance de sa voix.

Diapo. John Legend et sa petite famille en vacances à Marrakech

 

Un clip à l’esthétique romantique, qui remporte déjà un franc succès: déjà 3,6 millions de vues au compteur, depuis sa diffusion sur YouTube le 28 janvier, et un succès qui sonne comme une double consécration pour Faouzia, qui rêvait depuis toute petite d’unir sa voix à celle de John Legend, qu’elle considère comme une icône.

 

Lui, n’est plus à présenter… Compositeur, pianiste, chanteur de soul et de Rn'B, l’auteur et interprète de All of Me et de Love me Now est aussi le détenteur de deux Grammy Awards et d'un Oscar, pour la meilleure chanson originale du film Selma, en 2015.

 

Faouzia, une success-story marocaine

Ce n’est toutefois pas le premier coup d’éclat de Faouzia Ouihya, qui, en 2015 déjà, avait remporté le prix de la chanson de l’année, le prix du public et le Grand Prix de la Chicane Electrique de la compétition annuelle organisée à Manitoba, la province canadienne où elle s’est installée dès l’âge de 5 ans avec sa famille, à leur arrivée du Maroc. 

 

En 2017, à peine âgée de 17 ans, elle reçoit le grand prix du concours de musique Unsigned Only de Nashville avec sa chanson My heart’s grave et, dans la foulée, remporte aussi le premier prix du prestigieux International Songwriting Competition, le plus grand concours d’écriture de chansons au monde, pour son single avec Matt Epp, The sound.

 

Très active sur les réseaux sociaux et sur YouTube, elle y partage ses chansons et ses reprises, et parvient par la suite à attirer l’attention de Paradigm Talent, une prestigieuse agence américaine qui compte parmi ses talents sous contrat Coldplay, Ed Sheeran, Sia ou encore Feist.

 

Remarquée par David Guetta, celui-ci l’invite à collaborer un an plus tard dans Battle, deuxième titre de l’album Studio 7. Un featuring réussi, qui sera suivi par d’autres collaborations, notamment avec Ninho, rappeur et auteur-compositeur français, dans l’album Destin, paru en 2019.