Vidéo. Peinture: Marseille rend un vibrant hommage posthume à Mohamed Kacimi | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo : Le360.ma •Important hommage au peintre Mohammed Kacimi à Marseille
© Copyright : Le360

Vidéo. Peinture: Marseille rend un vibrant hommage posthume à Mohamed Kacimi

Par Mohamed Chakir Alaoui et Abderrahim Et-Tahiry le 23/11/2018 à 09h41 (mise à jour le 23/11/2018 à 12h38)

Le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM) de Marseille abrite à partir de ce 23 novembre, jusqu’au 3 mars 2019, une exposition inédite des œuvres de l'artiste-peintre Mohamed Kacimi. Une reconnaissance posthume pour cet artiste marocain, qualifié d’"océanique".

aA

Grand artiste-peintre contemporain, Mohamed Kacimi a été honoré à titre posthume, au MUCEM de Marseille, par une exposition de ses œuvres sous le thème "1993-2003, une transition africaine".

 

Le vernissage à Marseille a eu lieu hier jeudi 22 novembre au soir, en présence de la Commissaire de l'exposition, Nadine Descendre, critique d'art et amie de longue date du défunt, de Hicham Daoudi, Président directeur général d’AHM (Art Holding Morocco) et du conservateur du MUCEM, Jean-François Chougnet.

 

Marseille: une belle exposition dédiée à Mohammed Kacimi

 

La fille du défunt, Batoul Kacimi, était également présente, a constaté Le360.

 

La richesse de l'art pictural légué par Mohamed Kacimi a été largement saluée par l’assistance.

 

En plus d’avoir été un artiste-peintre de grand talent, Mohamed Kacimi était aussi un poète qui écrivait en arabe et en français.

 

Le témoignage de Nadine Descendre a été, à cet égard, édifiant: "son œuvre, à l'originalité unique, ne ressemble à aucune autre et on commence à comprendre aujourd'hui au Maroc à quel point il a été déterminant".

 

Nadine Descendre regrette toutefois que "le monde artistique international l'ignore encore (…) pourtant dans les pays méditerranéens des deux rives, (il y a) des créateurs de cette trempe: (ce sont) "des acteurs de la transition"".

 

De son côté, Hicham Daoudi, important acteur du marché de l’art au Maroc, a parlé de cette exposition à Marseille comme étant un "grand hommage à Mohamed Kacimi".

 

Quant au président du MUCEM, Jean-François Chougnet, il a qualifié l'artiste marocain de "génie inclassable".