Vidéo. Rabat: au cœur de l'expo de Mohamed Aboulouakar, maître de l'art baroque | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: Le360.ma •Découvrez l’exposition rétrospective du peintre Mohamed Aboulouakar
© Copyright : Le360

Vidéo. Rabat: au cœur de l'expo de Mohamed Aboulouakar, maître de l'art baroque

Par Mohamed Chakir Alaoui et Yassine Benmini le 11/01/2020 à 18h01

L'artiste peintre Mohamed Aboulouakar a inauguré, vendredi 10 janvier à la Villa des Arts de Rabat, une exposition rétrospective de ses œuvres, qui s'inscrivent avec brio dans une forme d'art baroque.

aA

Devant une nombreuse assistance qui se pressait à son vernissage, Mohamed Aboulouakar a lui-même reconnu que ses peintures font référence à l'art baroque, le mouvement artistique qui a marqué l'Europe aux 17e et 18e siècles.

 

Les représentants les plus fameux du baroque venaient d'Italie et des Pays-Bas, comme Le Caravage ou Rubens. Par opposition à la peinture classique de la Renaissance, qui désigne habituellement le moment précédant et important, les artistes baroques choisissent le point le plus dramatique, le moment où l'action se noue, selon les experts.

 

Exposition. Fouad Bellamine et les fragments de vie, à l'Atelier 21

 

L’art baroque est notamment réputé pour mettre en avant l’émotion et la passion, plus que la rationalité et le calme qui se dégagent le plus souvent du classique. Mohamed Aboulouakar est par ailleurs connu comme un cinéaste talentueux. Il a indiqué, lors du vernissage, que son expérience cinématographique a influé sur ses oeuvres de peinture.   

 

Interrogé par Le360, il a précisé : «Oui il y a une influence. Ne pensez-vous pas qu'un tableau de peinture ressemble à un écran de cinéma ?»

 

L'exposition se tient jusqu’au 30 mars.

 

 

 

 

Mohamed Aboulouakar est né en 1946 à Marrakech. Il vit à Casablanca, et se consacre à la peinture après une riche carrière au cinéma. L'artiste avait poursuivi des études supérieures à l'Institut cinématographique de Moscou de 1966 à 1973. Ses tableaux sont influencés par le lyrisme russe et la miniature byzantine.