Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo -  المخرج هشام حجي يكشف تفاصيل فيلمه الهوليودي حول الإرهاب
© Copyright : Le360

Vidéo. «Redemption Day» de Hicham Hajji débarque enfin dans les salles de cinéma marocaines

Par Fatima-Zahra Karzabi et Hafida Oujmane le 18/12/2021 à 11h39

Le thriller «Redemption Day», écrit, produit et réalisé par le cinéaste marocain Hicham Hajji, est à l’affiche des salles de cinéma marocaines, depuis le mercredi 15 décembre. Cartonnant dans plus de 120 pays, ce film hollywoodien promet beaucoup d’émotions. Les détails.

aA

Sorti au niveau international en janvier dernier «Redemption Day», super-production hollywoodienne, écrite, produite et réalisée par le Marocain Hicham Hajji, fait son entrée au Maroc après plusieurs mois de retard à cause de la pandémie du Covid-19.

 

«Je suis très content que le film soit enfin projeté au Maroc. Il est sorti en janvier dernier aux Etats-Unis, et presque 12 mois sont passés depuis sa première projection. La semaine dernière, il est sorti dans 21 pays d’Amérique-Latine, où il est actuellement numéro un. Il est projeté dans plus de 120 pays, et est doublé en 24 langues», déclare le réalisateur Hicham Hajji.

 

Fraîchement primé à Montréal, ""Redemption Day"" de Hicham Hajji sortira en salles le 15 décembre au Maroc 

 

Diffusé dans les salles marocaines depuis le mercredi 15 décembre, ce film promet une belle histoire, tout aussi intéressante que réaliste, car il dénonce une problématique internationale, celle du terrorisme.

 

«Redemption Day» est une réalisation qui a réuni un intéressant casting international. En effet, plusieurs célébrités y sont mises en scène, notamment Gary Dourdan, Serinda Swan et Andy Garcia. Du côté marocain, Hicham Hajji a choisi Soumaya Akaâboune, Sonia Oukacha, Younes Benzakour, Abderrahman Baâlla, et le comédien viscéral et volubile Brice Bexter El Glaoui.

 

L’histoire tourne autour de Kate Paxton, une archéologue américaine de renommée. Elle se rend au Maroc pour faire des fouilles après la découverte des plus vieux ossements humains, datant de 300.000 ans. Elle se fait kidnapper par un groupe de terroristes dirigé par Jaâfar El Hadi (Samy Naceri). Son mari, Brad Paxton, est bien déterminé à la sauver avec l’aide d’un agent marocain (Brice Bexter) spécialisé dans la lutte antiterroriste, et celle de l’ambassadeur des États-Unis au Maroc (Andy Garcia).

 

Le film, qui cartonne à l’international, est un réel succès pour Hicham Hajji. «La réalisation de «Redemption Day» a coûté environ 40 millions de dirhams, car cette production a fait appel à des investissements privés, à des acteurs à renommée internationale, mais également à un matériel de tournage très pointu», précise-t-il.

 

Ciné Atlas distribuera ""Redemption day"" de Hicham Hajji et l'annonce comme le film-évènement de 2021 

 

Tournée entre les Etats-Unis (New York et Los Angeles) et le Maroc (Ouarzazate, Merzouga, Marrakech, Rabat et Casablanca), cette superproduction marocaine met aussi en scène d’autres célébrités comme Robert Knepper des séries «Prison Break» et «Hunger Games», Martin Donovan du film «Ant Man» ou encore Ernie Hudson de «Ghostbusters».

 

«Redemption Day» a par ailleurs reçu le premier prix dans la catégorie «Meilleur film» au Festival du film de New York. Il est disponible sur Netflix ainsi que sur plusieurs autres plateformes de streaming payant.

 

Ce projet de Hicham Hajji est inspiré de la disparition de la célèbre photographe Leila Alaoui, morte lors des attentats du Burkina Fasso en 2015.