Vidéo. Rencontre avec Younes Miloudi, l’artiste qui transforme les cassettes audio et VHS en œuvres d’art | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cover: يونس ميلودي.. فنان تشكيلي يُحوّل "كاسيطات" إلى لوحات فنية

Younes Miloudi, artiste qui travaille sur des supports créatifs: des cassettes audio et VHS.

© Copyright : Mehdi Heurtleup / LE360

Vidéo. Rencontre avec Younes Miloudi, l’artiste qui transforme les cassettes audio et VHS en œuvres d’art

Par Mehdi Heurteloup le 18/07/2021 à 16h39

Originaire d’Oujda, Younes Miloudi est un jeune artiste marocain créatif. A travers son œuvre qui s’intitule "Kassita", il explore la culture musicale et cinématographique du Maroc et au-delà. Son idée, peindre des portraits d’artistes sur des cassettes audio et VHS qu’il récupère. Younes Miloudi a accueilli Le360 dans son atelier Casablancais.

aA

Younes Miloudi grandit à Oujda, dans l’est du Maroc, avant de s’installer dans la capitale économique du Royaume pour poursuivre des études à l’école des beaux arts de Casablanca. C’est d’ailleurs lors d’un cours de l’atelier recyclage, en 2012, que lui vient l’idée de transformer les cassettes audio et VHS en support pour ses créations.

 

Aujourd’hui, à travers son œuvre Kassita, il a décidé de rendre hommage à la richesse de la culture musicale et cinématographique du Maroc en peignant des portraits d’artistes sur ces supports.

 

«L’idée du concept Kassita, c’est de travailler sur l’ensemble des régions du Maroc, pour montrer la diversité et la richesse culturelle de chaque région et de rendre hommage aux artistes qui ont contribué à faire rayonner ce patrimoine. La première exposition que j’ai réalisée, c’était à Oujda. J’ai essayé de travailler sur 20 artistes qui explorent différents univers, le raï, la machyakha, la reggada, qui sont des styles de musique originaire de l’Est marocain» explique Younes Miloudi.

 

Ne faisant plus partie du quotidien depuis le milieu des années 2000, les cassettes se font de plus en plus rares dans les boutiques. Le jeune artiste a d’abord épuisé le stock de son oncle, qui travaillait sur ces supports, notamment pour les mariages avant de devoir aller chiner dans les brocantes et les souks pour en trouver.

Vidéo. De Bagdad à Marrakech: rencontre avec l’artiste-peintre Taha Sabie

 

Se définissant lui-même comme un artiste Pop-Art, Younes Miloudi utilise de la peinture à l’huile pour peindre sur les cassettes qu’il colle pour en faire une toile.

 

Ayant réalisé plusieurs expositions, le jeune artiste commence à vivre de son art, mais garde la tête froide.

 

«J’arrive à vivre un peu de mon art, je vends des tableaux, mais pour l’instant je continue de travailler à côté, c’est un choix que j’ai fait. J’essaye d’avoir un équilibre entre ma vie d’artiste et ma vie professionnelle», confie Younes Miloudi.

 

Lors de sa dernière exposition à Marrakech, réalisée en partenariat avec l’Institut français de la ville Ocre, l'artiste a rendu hommage à l’icône de la chanson marrakchie, Hamid Zahir.