Vidéo. Série TV: qui est Saâd Mouwaffak, alias "Hammouda", la grande révélation de ce Ramadan? | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cover: تعرف على "حمودة" بطل مسلسل ياقوت وعنبر
© Copyright : le360

Vidéo. Série TV: qui est Saâd Mouwaffak, alias "Hammouda", la grande révélation de ce Ramadan?

Par Fatim Zahra El Aouni et Khadija Sebbar le 08/05/2020 à 15h03

Sur les réseaux sociaux, on lui tresse des lauriers et ceux qui suivent la série «Yakout wa Anbar» disent que, pour ce jeune talent prometteur, c’est amplement mérité. Saâd Mouwaffak, dit "Hammouda", son personnage dans cette série TV, nous parle à cœur ouvert dans cette interview.

aA

Passée la première semaine de ce mois de jeûne, vous pourrez demander des nouvelles d'un certain Saâd Mouwaffak. Mais rares seront celles et ceux qui pourraient vous être d'une quelconque utilité. Mais en revanche, Hammouda, son personnage de jeune toxicomane dans la série "Yakout wa Anbar" s’est déjà fait une place parmi les stars des séries TV de ce Ramadan. Un succès inespéré, mais il faut dire que son travail acharné a payé.

 

Saâd Mouwaffak a 26 ans. Ce jeune casablancais a effectué son cycle primaire dans une école publique, sise sur le boulevard Zerktouni. Et a accompli ses premiers pas dans la troupe théâtrale de cette école.

 

Allait-il devenir acteur? Il n’en savait rien, nous raconte-t-il, mais les choses se sont précisées avec le temps. Le bac en poche, il intègre l’Isadac (Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle) de Rabat, où il a, pour professeurs, de talentueux comédiens dont il a toujours été fan. 

Vidéo exclusive. «Tendances», Kabbour, Boutazout, le confinement… Hassan El Fad déballe tout

 

Et le rêve devient alors réalité. Lauréat de l’Isadac en 2017, Yassine Fennane, réalisateur, fait appel à lui pour un rôle dans "Qouloub Ta’iha" ("Des Coeurs égarés", une série TV diffusée en 2018). 

 

En 2020, deuxième et nouvelle expérience avec le réalisateur Mohamed Nesrat, et un rôle difficile à camper dans "Yakout wa Anbar".

 

Hattab, Zoughi, Skalli et les autres

Dans cette série, Saâd Mouwaffak joue le rôle d’un jeune toxicomane qui doit s'occuper de toute une marmaille, afin de permettre à sa mère, éboueuse de profession, de faire à manger à toute la maisonnée. Le reste de l’histoire, ceux qui suivent cette série TV la connaissent très certainement.

 

«J’avais peur au début, mais j’aime les aventures», admet ce jeune acteur, qui ne s’attendait pas à un tel succès.

Son retour, ses projets et rêves, "sa" télé et son confinement: tout sur la talentueuse Sanâa Alaoui

 

"C’est grâce au scénario", explique-t-il. Mais aussi à de grandes figures de la scène marocaine, comme Nora Skalli, Hassan Hattab et Mohamed Zoughi.

 

"Un honneur pour moi de jouer à leurs côtés", commente le jeune acteur, qui a (déjà) sa petite idée de la profession. "C’est un métier qui a ses clés et il faut beaucoup de travail sur soi", affirme Saâd Mouwaffak.

 

Et que fait-il pendant cette période de confinement? "Je suis cloîtré à la maison, j’aide ma mère et je découvre la cuisine", répond "Hammouda", légèrement candide.

 

Lors de la première semaine de ce mois de mai, la série «Yakout wa Anbar», diffusée chaque jour à 20h30, a réalisé 34,8% de l’audience d’Al Aoula.