Actifs immobiliers: baisse des prix sur le marché de l’ancien, les transactions repartent à la hausse | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Casablanca - immeubles - Centre ville

Casablanca. Vue sur les toits d'anciens bâtiments du centre-ville, en 2016 (archives).

© Copyright : FADEL SENNA/AFP

Actifs immobiliers: baisse des prix sur le marché de l’ancien, les transactions repartent à la hausse

Par Amine Kadiri le 18/08/2021 à 11h32

Au deuxième trimestre 2021, les prix des actifs immobiliers ressort en repli de 5,4% par rapport au trimestre précédent, selon l’Indice des prix des actifs immobiliers. En parallèle, le nombre de transactions a connu une progression de 18,8%.

aA

La Banque centrale et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) viennent de publier la dernière édition de l’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), un baromètre qui renseigne sur la tendance globale du marché immobilier au cours du deuxième trimestre 2021.

 

Ce baromètre, qui ne prend en considération que les biens ayant fait l’objet d’au moins deux transactions, fait ressortir une baisse tendancielle des prix des actifs immobiliers, que ce soit pour le résidentiel, le foncier ou les biens à usages professionnel.

 

Ainsi, au deuxième trimestre de 2021, l’indice des prix des actifs immobiliers ressort en repli trimestriel de 5,4% par rapport au trimestre précédent. Dans le détail, les prix du résidentiel ont connu une diminution de 5,6%, reflétant des baisses de 6,4% pour les appartements, de 2,5% pour les maisons et de 5,1% pour les villas. L’indice des prix des terrains a, lui, reculé de 5%, tandis que celui des prix des biens à usage professionnel a connu une diminution de 7,3% d’un trimestre à l’autre.

 

 

 

IPAI T2-2021 - Evolution prix
© Copyright : BKAM/ANCFCC

 

 

 

 

Cette baisse généralisée des prix sur tous les segments a visiblement encouragé les transactions sur le marché de la deuxième main. A en croire les données de l’IPAI, entre le premier et le deuxième trimestre de 2021, le nombre de ces transactions a connu une progression de 18,8%, recouvrant une hausse de 22% pour les biens résidentiels et de 29,2% pour les terrains.

La tendance du marché de l’immobilier décryptée 

 

Sur le segment du résidentiel, les ventes d’appartements, de maisons et de villas ont connu des progressions respectives de 22,7%, 13,3% et 15%.

 

 

 

 

IPAI T2-2021 - Evolution transactions
© Copyright : BKAM/ANCFCC

 

 

 

 

En revanche, sur le segments des actifs à usage professionnel, les transactions sont en recul de 20,7%, à la suite des baisses de 20,5% des ventes des locaux commerciaux et de 22,2% de celles des bureaux.

 

Notons enfin que, par ville, les baisses de prix les plus importantes sont constatées à Fès (-8,8%), Tanger (-7,4%) et El Jadida (-6,9%). Côté transactions, la villes la plus dynamique a été Marrakech. Les ventes de biens immobiliers dans cette ville ont bondi de 28,9%, traduisant des hausses des ventes de 27,9% pour les biens résidentiels et de 49,1% pour les terrains.