Le360 Actualités Maroc

ع
Légumes - Agriculture biologique

Chaimaâ démarre sa journée très tôt le matin pour s'approvisionner auprès des grossistes.

© Copyright : DR

Agriculture biologique: voici pourquoi l'objectif du Plan Maroc vert n'a pas été atteint

Par Qods Chabaa le 07/11/2020 à 11h33

La directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), Imane Thami Alami, révèle dans une interview à la MAP les raisons pour lesquelles l'objectif de 40.000 hectares de culture bio à l'horizon 2020, fixé dans le Plan Maroc vert, n'a pas été atteint.

aA

L'objectif de 40.000 hectares de culture bio à l'horizon 2020, fixé dans le cadre du Plan Maroc vert, ne sera pas atteint d'ici la fin de l'année. Imane Thami Alami, directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), le confirme dans une interview accordée à l'agence de presse MAP, expliquant que pour l'heure, seuls 12.000 hectares de fruits et légumes sont passés en bio.

 

"Depuis le lancement du Plan Maroc vert, nous avons réussi à tripler les superficies certifiées bio par les deux organismes certificateurs agréés par la tutelle, passant ainsi de 4.000 hectares à près de 12.000 ha en 2019. Il peut y avoir d'autres surfaces certifiées par d'autres organismes certificateurs, mais ceci ne changera en rien le gap qui nous sépare de l'objectif 2020 fixé par le plan", a-t-elle déclaré.

Agriculture biologique: la mise à niveau de la filière se fait attendre

 

L'agronome explique que cet écart est essentiellement dû au retard d'adoption de la loi sur la subvention à la certification bio et de son décret d'application. "Ce n'est qu'en septembre 2020 que le décret a été promulgué et son intégration dans la procédure du guichet unique virtuel sera effectuée début 2021", souligne-t-elle.

 

Imane Thami Alami insiste par ailleurs sur le fait que le développement de la filière des productions biologiques se fera nécessairement à travers la recherche agronomique, qu'il faudra renforcer par des ressources humaines qualifiées, et des équipements techniques et scientifiques.