Agriculture et pêche: les professionnels appelés à poursuivre la mobilisation | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aziz Akhannouch

Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture.

© Copyright : DR

Agriculture et pêche: les professionnels appelés à poursuivre la mobilisation

Par Ismail Benbaba le 21/05/2020 à 23h56 (mise à jour le 22/05/2020 à 18h02)

Kiosque360. Le ministère de tutelle appelle les agriculteurs et les pêcheurs à maintenir la mobilisation pour garantir un approvisionnement normal du marché.

aA

Le ministère de l’Agriculture appelle les professionnels du secteur agricole à maintenir la mobilisation, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc. Le journal ajoute que la mobilisation des agriculteurs et des pêcheurs dans toutes les régions du Maroc ainsi que de l’ensemble des professionnels a permis un fonctionnement normal de toute la chaîne de production, ainsi qu’un équilibre du marché dans cette période de crise sanitaire.

 

On apprend que depuis que l’état d’urgence sanitaire a été décrété, l’activité agricole s’est poursuivie tout au long de la chaîne de valeur assurant un approvisionnement régulier et suffisant du marché en produits alimentaires agricoles et de la pêche. Et c’est d’ailleurs pour capitaliser sur ces efforts que le ministère de tutelle appelle à garder le cap afin de maintenir ces différents acquis.

 

«Cette mobilisation devra se poursuivre et se renforcer auprès de l’ensemble des acteurs des secteurs agricoles et de la pêche avec un regain d’activité au sein des différents maillons et unités de la chaîne de valeurs à la fin de la période du eamadan et de l’Aïd el-Fitr», souligne le ministère, qui ajoute que cette dynamique renouvelée permettra de consolider les performances et les capacités d’adaptation et d’intervention de ces deux secteurs.

 

On apprend aussi que la tutelle appelle les différents acteurs à maintenir et augmenter leur vigilance en faveur de l’instauration des mesures sanitaires nécessaires imposées par le risque sanitaire lié à la pandémie actuelle. Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer qu’en dépit du contexte de crise sanitaire, aucune discontinuité ou pénurie n’a ainsi été enregistrée aussi bien pour les produits alimentaires agricoles que ceux de la pêche, ajoutant que les deux secteurs ont pu maintenir leurs engagements et leurs activités à l’export.