Al Omrane résiste à la crise | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - Al Omrane propose des villas écologiques à Lakhyayta
© Copyright : Le360

Al Omrane résiste à la crise

Par Fayçal Ismaili le 30/06/2020 à 20h43

Kiosque360. Malgré cette conjoncture marquée par la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19, le Groupe Al Omrane fait preuve de résilience.

aA

Résilience. C’est le premier constat qui a été fait après la tenue du conseil de surveillance du Groupe Al Omrane. Malgré cette conjoncture marquée par la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19, les membres du conseil ont salué l’engagement et la résilience dont a fait preuve le Groupe en période de crise, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du 1er juillet.

 

Dans le détail, le conseil s’est tenu, en ce début de semaine, pour valider le bilan de l’année 2019 et le plan d’action pour 2020. Dans ce sens, le Groupe travaille de concert avec le ministère de l’Habitat pour assurer la relance progressive et sécurisée de chantiers prioritaires publics du ministère dont il a la charge à hauteur de près de 85% et qui représentent le 1/3 de son activité. Le plan d’action pour l’année 2020, adapté au contexte historique Covid-19, a été revu en étroite concertation avec le ministère et conformément aux orientations du gouvernement.

 

Concrètement, l’investissement devrait atteindre 3,78 milliards de dirhams, sans oublier la mise en chantier de 15.945 unités de production nouvelle et de 76.561 unités de mise à niveau urbaine. De même, le plan prévoit l’achèvement de 19.335 unités de production nouvelle, dont 1.879 dans le cadre de partenariats et 95.774 unités de mise à niveau urbaine, en plus de la création de 32.781 titres fonciers. Le chiffre d’affaires devrait quant à lui, malgré la crise, dépasser les 3 milliards de dirhams.

 

«Au niveau de sa politique de réformes managériales, le groupe Al Omrane parachèvera en 2020 et dans une approche toujours collégiale, la construction de sa nouvelle vision quinquennale 2021-2025, en s’inspirant de l’expérience réussie de la précédente, baptisée CAP 2020 et qui en est à 98% de taux de réalisation à six mois de son terme», précise le management du groupe. Et d’ajouter: «Cette démarche a pour ambition de s’inscrire totalement dans le nouveau modèle de développement initié par Sa Majesté le Roi en tenant compte des enseignements et spécificités de la crise sanitaire vécue par le pays, le secteur et le Groupe».

 

Pour ce qui est des résultats de l’année 2019, le Groupe Al Omrane, malgré la conjoncture difficile que traverse le secteur depuis plusieurs années, a pu enregistrer des performances satisfaisantes. «C’est ainsi que l’investissement a atteint plus de 4,5 milliards de dirhams qui ont permis la mise en chantier de 17.492 unités de production nouvelle, dont 2.036 en partenariat avec les promoteurs privés et 115.128 unités de mise à niveau urbaine. Les achèvements se sont établis à 22.449 unités de production nouvelle, dont 2.760 avec les promoteurs privés et 91.178 unités de mise à niveau urbaine. Le chiffre d’affaires a, pour sa part, atteint 4,570 milliards de dirhams et 29.334 titres fonciers ont pu être créés», apprend-on auprès des responsables. «Le Groupe Al Omrane, qui est présent sur l’ensemble du territoire marocain avec ses sociétés régionales et ses 56 agences provinciales, a consolidé son ancrage territorial en finalisant son adaptation au nouveau découpage, suite à la fusion des sociétés filiales de Fès et Meknès et la création d’une nouvelle société filiale pour la région de Draa-Tafilalet», conclut la même source.