ALE avec la Turquie: le Maroc subit un déficit commercial record de 16 milliards de dirhams en 2018 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Accords Maroc Turquie
© Copyright : DR

ALE avec la Turquie: le Maroc subit un déficit commercial record de 16 milliards de dirhams en 2018

Par Wadie El Mouden le 13/07/2019 à 16h58

Le volume total des importations en provenance de la Turquie culmine à 21,52 milliards de dirhams à fin décembre 2018, contre seulement 5,54 milliards de dirhams d’exportations, soit un déficit commercial bilatéral de 16 milliards de dirhams.

aA

Selon le dernier rapport annuel sur le commerce extérieur, publié cette semaine par l'Office des changes, les importations inscrites dans le cadre de l’Accord de libre-échange avec la Turquie ont presque doublé en l’espace de cinq ans, passant de 7,79 milliards de dirhams en 2013 à 15,5 milliards de dirhams en 2018.

 

 

ALEturquie1
© Copyright : DR

 

 

 

Les produits importés de Turquie sont constitués essentiellement de voitures de tourisme (2,23 milliards de dirhams en 2018), de voitures utilitaires (1 milliard de dirhams) et de tissus et fils de fibres synthétiques et artificielles (972 millions de dirhams).

 

 

turquie2
© Copyright : DR

 

 

 

En contrepartie, les exportations marocaines à destination de la Turquie restent essentiellement dominées par l’acide phosphorique (1,14 milliard de dirhams) et les phosphates (638 millions de dirhams).

 

Globalement, les importations du Maroc dans le cadre des Accords de libre-échange se chiffrent à 151,7 milliards de dirhams à fin 2018, en hausse de 5,5% par rapport à 2017.

 

L’accord avec l’Union Européenne demeure le principal accord de libre-échange avec une part de 72,7%. Les importations qui bénéficient de cet accord culminent à 110,3 milliards de dirhams, en baisse de 2,1 milliards de DH par rapport à 2017.


L’accord avec les Etats-Unis marque une hausse de 64,7% ou +6,9 milliards de dirhams pour occuper le deuxième rang devant l’accord avec la Turquie dont les importations dans le cadre de l’accord augmentent de 14,7% à 15,5 milliards de dirhams.

 

Concernant les importations effectuées dans le cadre de l’accord d’Agadir, elles ont augmenté de 15,5% à 5,4 milliards de dirhams, soit une faible contribution de 3,5% aux importations totales dans le cadre des ALE en 2018.