Apple victime de la guerre commerciale de Donald Trump contre la Chine | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Apple
© Copyright : AFP

Apple victime de la guerre commerciale de Donald Trump contre la Chine

Par Ismail Benbaba le 11/09/2018 à 00h47

Kiosque360. La marque à la pomme se retrouve au milieu de la guerre commerciale que livre Donald Trump à la Chine. En effet, une large gamme de produits Apple pourrait être affectée par la nouvelle hausse des droits de douane envisagée par l’administration américaine.

aA

Le géant américain se retrouve en ligne de mire, malgré lui. En effet, la guerre commerciale que livre le président américain Donald Trump à la Chine de Xi Jinping risque, aussi, d’embraser les intérêts de la marque Apple. Selon le journal français La Tribune, qui relaie l’information le 8 septembre sur son site internet latribune.fr, une large gamme de produits Apple, dont l'Apple Watch, sera probablement affectée par les droits de douane envisagés par Donald Trump sur 200 milliards de dollars de produits importés de Chine.

 

Bien plus encore, les écouteurs sans fil AirPods, les casques Beats et la nouvelle enceinte intelligente HomePod font également partie de ces appareils qui pourraient être taxés à 10%, souligne latribune.fr. Des pièces d'ordinateurs pour ses opérations américaines seraient également touchées par ces tarifs douaniers, ainsi que certains équipements utilisés pour la recherche et le développement, apprend-on également. Un coup dur pour la marque à la pomme, qui a d’ores et déjà adressé une lettre au gouvernement de Donald Trump.

 

Le journal rappelle que le président américain a relancé les hostilités, vendredi dernier, avec Pékin, en envisageant de taxer toutes les importations chinoises, au moment où son administration semble vouloir laisser une chance au dialogue dans les conflits commerciaux, non seulement avec le Canada et l'Europe mais aussi avec la Chine. 

 

Soulignons que l'excédent commercial de la Chine vis-à-vis des Etats-Unis a encore augmenté au mois d'août pour atteindre un montant record de 31,05 milliards de dollars, en dépit du  ralentissement de la croissance des exportations chinoises. En tout cas, Donald Trump semble très décidé à renverser ou, du moins, à équilibrer la tendance par tous les moyens possibles.