Le360 Actualités Maroc

ع
Assurances
© Copyright : DR

Assurances: le secteur maintient le cap en 2020 en dépit de la pandémie

Par Ismail Benbaba le 13/01/2022 à 20h22

Kiosque360. Plusieurs indicateurs du secteur des assurances sont passés au vert en 2020. Selon l’ACAPS, le volume des primes émises en affaires directes a atteint pour la même année 45,1 milliards de dirhams, en ralentissement par rapport à la croissance enregistrée en 2019. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

aA

Le secteur des assurances et de réassurance a montré sa solidité et sa résilience face à la crise, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du vendredi. Le quotidien indique ainsi que l’activité s’est inscrite en légère hausse en 2020. Selon le rapport de l’ACAPS, le volume des primes émises en affaires directes a atteint pour la même année 45,1 milliards de dirhams, en ralentissement par rapport à la croissance enregistrée en 2019 (+8,6%).


«La structure du chiffre d’affaires reste dominée par les catégories vie et capitalisation et véhicules terrestres à moteur, qui ont drainé 71,7% des émissions. En incluant les accidents corporels et les accidents du travail, ce taux s’établit à 86,4%», montre le rapport annuel 2020 de l’ACAPS, ajoutant qu’en termes de positionnement, le Maroc occupe désormais le 49e rang à l’échelle mondiale, gagnant ainsi une place par rapport à l’année 2019.


Force est de souligner que le marché marocain de l’assurance a affiché en 2020 un taux de pénétration de 4,1%, lui permettant d’occuper le premier rang au niveau du monde arabe et la deuxième position au niveau de l’Afrique après l’Afrique du Sud. On apprend qu’en termes de rentabilité, le secteur des assurances a réalisé en 2020 un résultat net de 3,2 milliards de dirhams, en baisse de 18,7% comparé à 2019. «A l’origine de ce repli, les assureurs directs qui ont enregistré un résultat net de 2,9 milliards de dirhams, en baisse de 21%, tandis que le résultat net des réassureurs exclusifs s’est amélioré de 11,7%, à 318 millions de dirhams», note-t-on.


Le quotidien indique aussi que pour ce qui est de la baisse du résultat net des assureurs directs, elle a touché selon l’Autorité, aussi bien le résultat technique (-12,6%) que le résultat non technique (-424,5%). L’ACAPS fait remarquer par ailleurs que la baisse du résultat technique a concerné l’assurance vie (-22,7%) et l’assurance non vie (-10,1%). «Elle résulte de l’effet combiné de la chute de 33% du solde financier (-1,8 milliard de dirhams) suite à la contraction du marché boursier ainsi que l’amélioration de 208,6% de la marge d’exploitation (1,9 milliard de dirhams)», détaille Aujourd’hui Le Maroc.


Notons que la chute du résultat net a entraîné une contraction du taux de rendement des fonds propres du secteur le situant à fin 2020 autour de 7,5% contre 9,6% l’année précédente. «Il est à souligner que les fonds propres des entreprises d’assurance et de réassurance se sont chiffrés à fin 2020 à 43,3 milliards de dirhams, en consolidation de 2 milliards de dirhams par rapport à 2019», conclut Aujourd’hui Le Maroc.