Le360 Actualités Maroc

ع
Attijari siège 5

Siège d'Attijariwafa bank à Casablanca.

© Copyright : Saad Zouhri

Attijariwafa bank: les résultats repartent à la hausse au premier semestre 2021

Par Amine Kadiri le 23/09/2021 à 14h01

Dans un contexte de reprise graduelle de l’activité économique dans les différents pays de présence, le Résultat net part du groupe d’Attijariwafa bank ressort à 2,6 milliards de dirhams, contre 1,2 milliard de dirhams au premier semestre 2020. Toutefois, les niveaux de 2019 ne sont pas encore atteint.

aA

Attijariwafa bank vient de publier ses résultats financiers au titre du premier semestre 2021. Le Produit net bancaire (PNB) consolidé s’élève à 12,5 milliards de dirhams, en amélioration de 0,7% par rapport au premier semestre 2020, «bénéficiant d’une dynamique commerciale positive en termes de collecte de l’épargne et de financement de l’économie, dans un contexte de reprise graduelle de l’activité économique dans les différents pays de présence», souligne le groupe bancaire dans un communiqué financier.

 

Ainsi, l'épargne collectée et les crédits consolidés s’établissent respectivement à 532,9 milliards de dirhams (+8,7%) et 342,0 milliards de dirhams (+3,6%).

 

Le résultat d’exploitation augmente de +30,1% pour s’établir à 5 milliards de dirhams, «grâce à une discipline confirmée en matière de contrôle des coûts et à la normalisation progressive du coût du risque. Ce dernier est en baisse de -37% à fin juin 2021 par rapport à la même période de l’année dernière.

Euromoney Awards for Excellence 2021: Attijariwafa bank primée pour la 11e année 

 

Le résultat net consolidé s’élève à 3,2 milliards de dirhams, contre 1,6 milliard de dirhams au premier semestre 2020. Pour sa part, le Résultat net part du groupe (RNPG) ressort à 2,6 milliards de dirhams, contre 1,2 milliard de dirhams au premier semestre 2020. Toutefois, fait remarquer la banque, le RNPG n’atteint pas encore les niveaux d’avant-crise. En effet, au 30 juin 2019, le RNPG du groupe Attijariwafa bank était de 2,9 milliards de dirhams.

 

Premier contributeur aux dispositifs de soutien aux entreprises

Au premier semestre de 2021, Attijariwafa bank a poursuivi son soutien et ses financements «massifs» au bénéfice des grandes entreprises, des très petites et moyennes entreprises et des ménages. Ainsi, depuis le débit de la crise sanitaire, ce soutien s’est matérialisé par le financement de 9.251 jeunes et porteurs de projet pour un montant de 1,9 milliard de dirhams, dans le cadre de l’initiative «Intelaka», ce qui correspond à 39% du total des crédits accordés par le secteur bancaire.

 

La banque a en outre octroyé 18.538 crédits «Damane Oxygène» en faveur des commerçants, artisans et TPE, pour une enveloppe de 5,7 milliards de dirhams, soit une part de marché de 33%, tandis que de 13,4 milliards de dirhams de crédits «Relance» ont bénéficié à 17.764 entreprises, soit une part de marché de 30%.

Programme Intelaka, crédits Relance: l’engagement d’Attijariwafa bank en chiffres 

 

Par ailleurs, au titre du premier semestre 2021,  5.937 PME ont été financées par Attijariwafa bank, pour un montant de 3,4 milliards de dirhams dans le cadre des initiatives «Damane Express», «Damane Attasyir» et «Damane Istitmar», soit une part de marché de 26%.

 

Le groupe bancaire a également grandement à financer l’accès au logement et à soutenir le secteur de l’immobilier dans cette conjoncture difficile, avec une production de 4,7 milliards de dirhams de crédits immobiliers acquéreurs au titre du premier semestre 2021 (+79% et +21% par rapport au premier semestre 2020 et 2019 respectivement).

 

Enfin, l’assise financière du groupe s’est renforcée au cours des 8 derniers mois, Attijariwafa bank ayant clôturé avec succès deux opérations d’augmentation de capital, par conversion optionnelle des dividendes distribués en actions. Ces opérations ont permis d’augmenter le capital d’Attijariwafa bank d’un montant de 2,1 milliards de dirhams, de renforcer sa solidité financière et, in fine, d’accroître ses capacités à financer l’économie et de contribuer à stimuler la reprise.