Automobile: les exportations atteignent 42,33 milliards de dirhams au premier semestre 2021 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
montage automobile

Usine de montage automobile.

© Copyright : DR

Automobile: les exportations atteignent 42,33 milliards de dirhams au premier semestre 2021

Par Ismail Benbaba le 29/07/2021 à 21h32

Kiosque360. L’automobile a su tirer son épingle du jeu au premier semestre 2021. Les exportations automobiles ont en effet atteint, à fin juin 2021, 42,33 milliards de dirhams, contre 29,65 milliards de dirhams une année auparavant.

aA

Le secteur automobile a enregistré un pic d’exportations au titre des six premiers mois de l’année en cours, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour. Le quotidien, qui se base sur le dernier bulletin mensuel des échanges extérieurs de l’Office des changes, indique que les ventes du secteur dépassent celles réalisées durant la même période des cinq précédentes années.

 

Notons que la valeur des exportations automobiles a atteint, à fin juin 2021, les 42,33 milliards de dirhams contre 29,65 milliards de dirhams une année auparavant. «Cette évolution s’explique par la hausse des ventes du segment de la construction (+47,1% ou +5,5 MMDH) et celles du segment du câblage (+36% ou +3,82 MMDH)», explique Aujourd’hui Le Maroc.

 

Par ailleurs, les exportations des phosphates et dérivés ainsi que celles du textile et cuir ont affiché une croissance à deux chiffres au premier semestre de l’année. «S’agissant du premier secteur, ses expéditions ont augmenté de 23,8% comparé à la même période de l’année précédente, soit un additionnel de 5,96 milliards de dirhams en glissement annuel. Ainsi, les phosphates et dérivés réalisent un chiffre à l’export de l’ordre de 31,04 milliards de dirhams contre 25,08 milliards de dirhams une année auparavant», apprend-on.

 

Notons que l’Office des changes attribue cela à la hausse de 50,6% des ventes d’acide phosphorique et de 21,4% de celle des engrais naturels et chimiques au moment où les ventes des phosphates se sont contractées de 3,4% sur la même période.

 

«Du côté des textiliens, ils ont réalisé des exportations de l’ordre de 16,8 milliards de dirhams, en amélioration de 35,1%, soit 4,37 milliards de dirhams de gagnés par rapport au premier semestre de l’année passée», indique-t-on aussi. Le journal précise que cette évolution est due à la hausse de 43,1% des ventes des vêtements confectionnés et de 52,5% des articles de bonneterie, ajoutant que ces exportations restent, toutefois, en deçà de celles réalisées durant la même période de l’année 2019, soit -11,1%.

 

«Les expéditions de l’aéronautique se sont légèrement contractées revenant ainsi à 6,6 milliards de dirhams perdant sur l’année 193 millions de dirhams de leur valeur. A cet effet, la part de l’aéronautique dans le total des exportations a reculé de 1,2% pour se situer autour de 4,4% contre 5,6% une année plus tôt», fait remarquer l’office des changes.

 

Par ailleurs, en ce qui concerne les investissements directs marocains à l’étranger (IDME), l’Office des changes indique qu’ils ont atteint leur plus haut niveau durant la même période au titre des cinq dernières années, et se sont ainsi établis à 10,62 milliards de dirhams à fin juin 2021. Les IDE, de leur côté, ont observé une progression de 5,4% au premier semestre 2021.