Autoroutes et voies express: voici les grands chantiers prévus en 2021 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Autoroute
© Copyright : DR

Autoroutes et voies express: voici les grands chantiers prévus en 2021

Par Le360 (avec MAP) le 08/12/2020 à 07h41

L'opération de triplement d'un certain nombre d'autoroutes sera lancée au cours de l'année 2021, a indiqué à Rabat hier, lundi 7 décembre 2020, le ministre de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara.

aA

L'année prochaine verra le lancement de l'opération de triplement de l'autoroute reliant Tit Mellil et Berrechid sur 29 km pour environ 1,8 milliard de DH, et de l'autoroute Guercif-Nador sur 105 km pour un coût estimé à 5,7 MMDH, a expliqué Abdelkader Amara, qui répondait à une question centrale sur "les mesures prises pour assurer la continuité des grands chantiers d'équipement et soutenir le secteur du transport" à la Chambre des représentants.

 

Ainsi, les travaux ont été entamés pour le triplement de l'autoroute reliant Casablanca et Berrechid sur 27 km pour environ un milliard de dirhams, mais aussi pour le triplement de la voie de contournement de Casablanca sur une longueur de 31 km (900 millions de DH). Le réseau autoroutier national a fait l'objet d'une extension considérable au cours des dernières années, pour atteindre une longueur de 1.800 km actuellement contre 1437 à fin 2011.

 

S'agissant des voies express, Amara a relevé qu'elle totalisent 1334 km ouvertes actuellement à la circulation, ajoutant que 739 km sont en cours d'achèvement, dont les voies de Tiznit-Laâyoune sur 550 km, celle reliant Rabat à Kénitra et celle reliant Tétouan à Chefchaouen.

Vidéo. Voie express Tiznit-Dakhla: les travaux vont bon train

 

Répondant à une autre question sur "la stratégie du ministère pour faire face aux défis futurs du secteur", le responsable gouvernemental a indiqué que l'exécutif envisage d'atteindre la capacité de retenue des barrages de plus de 32 milliards de mètres cubes, relevant que la capacité de stockage atteindra, d'ici fin 2020, 19 milliards de m3, alors qu'elle s'élèvera à 20 milliards de m3 au cours de l'année prochaine.

 

Le ministre a ensuite souligné que le gouvernement travaille sur deux programmes dans ce domaine : le programme 20.27 relatif à l'approvisionnement en eau potable et d’irrigation, lequel a été lancé par le roi Mohammed VI au début de l'année 2020, pour un investissement estimé à 115,4 MMDH, a précisé le ministre. 

 

Quant au deuxième programme, il porte sur le plan national de l'eau 2020-2050, a poursuivi Abdelkader Amara, ajoutant que le budget d'investissement alloué à ce programme s'élève à 380 MMDH pour la construction de 30 nouveaux grands barrages à l'horizon 2050.