Le360 Actualités Maroc

ع
cover: la baisse des prix des carburants ce matin

Les prix à la pompe affichés dans différentes stations services, samedi 1er octobre 2022, à Casablanca.

© Copyright : Anas Zaidaoui / Le360

Baisse du prix des carburants: voici les tarifs affichés à Casablanca ce samedi 1er octobre

Par Safae Hadri le 01/10/2022 à 10h31

Le prix des carburants à la pompe a repris une tendance baissière. Des diminutions de près de 1 dirham pour le diesel et de 70 centimes pour l’essence ont été enregistrées ce samedi 1er octobre chez certains distributeurs, tandis que les autres ne tarderont pas à suivre.

aA

Comme annoncé précédemment, le prix des carburants a été revu à la baisse ce samedi 1er octobre. Dans l’ensemble, le prix du diesel a baissé de 98 centimes, selon les données recueillies par Le360 auprès de la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations de service au Maroc (FNPCGS). Le prix du litre d'essence a connu, quant à lui, une diminution comprise entre 0,70 dirham et 0,72 dirham.

 

Dans le détail, le prix du diesel affiché ce matin à Casablanca est de 13,92 dirhams chez Afriquia et de 13,98 chez Winxo. Le prix de l’essence a atteint, quant à lui, respectivement 13,06 dirhams et 14,05 dirhams chez les deux opérateurs.

Carburants et forte concentration du marché: le Conseil de la concurrence appelle à revoir d'«urgence» la réglementation 

 

À cause de la gestion des stocks, les autres distributeurs n’ont pas encore baissé leurs prix, mais ne devraient pas tarder à le faire. À noter également que le prix des carburants dans les stations-service des autres villes du Royaume est encore plus élevé, à cause du coût du transport.  

 

Cette nouvelle baisse des prix à la pompe fait suite au recul des cours du pétrole sur le marché international depuis quelques semaines. Ce samedi 1er octobre, le baril de Brent de la mer du Nord s’est échangé à 85,56 dollars  2022 et le baril du West Texas Intermediate (WTI) américain à 79,74 dollars.

Le Front pour la sauvegarde de La Samir réclame la réduction du prix des carburants et la reprise de la production 

 

Face à la flambée des cours des matières premières et la hausse inédite des prix de vente des carburants à la pompe cette année, le Conseil de la concurrence a publié lundi dernier un avis pour analyser le fonctionnement concurrentiel du marché national.

 

Il a ainsi relevé un niveau de concentration élevé de ce marché, appelant, entre autres, à réviser le cadre réglementaire, instaurer une taxe sur les superprofits et étudier l’opportunité de développer l’activité du raffinage au Maroc.