Baisse historique du taux directeur de Bank Al-Maghrib: voici la réaction du président de la CGEM | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Chakib Alj, président de la CGEM

Chakib Alj, président de la CGEM.

© Copyright : DR

Baisse historique du taux directeur de Bank Al-Maghrib: voici la réaction du président de la CGEM

Par Wadie El Mouden le 16/06/2020 à 19h28

Dans une déclaration à Le360, le président de la CGEM applaudit la décision de BAM d’abaisser son taux directeur à 1,5% et de libérer intégralement le compte de réserve au profit des banques. Pour Chakib Alj, ces deux mesures constituent les premiers jalons de la relance de l’économie nationale.

aA

La baisse du taux directeur, couplée avec l’assouplissement des règles prudentielles, donne une marge de manoeuvre supplémentaire aux banques pour renforcer leur accompagnement des entreprises, particulièrement les TPE et les PME, dans la sortie de crise, se réjouit le président du patronat.

 

«Nous comptons sur la mobilisation et l’engagement des banques pour soutenir cette dynamique, notamment en simplifiant les procédures d'octroi des crédits Damane Relance», a-t-il ajouté.

 

Décision historique. BAM abaisse son taux directeur de 50 points de base

 

Par ailleurs, le président de la CGEM se dit convaincu que la réactivation du programme Intelaka pourra fortement contribuer à la relance de l’économie nationale en promouvant l’auto-emploi et l’acte d’entreprendre. Ce programme, poursuit-il, constitue une réelle opportunité pour apporter, dans la conjoncture actuelle, un soutien financier aux TPE et aux porteurs de projets. A ce titre, il convient de rappeler que plus de 4.000 crédits ont déjà été octroyés depuis le lancement de ce programme.


Pour rappel, la CGEM s’est engagée, avec l’ensemble des ses composantes, notamment ses fédérations sectorielles et ses antennes régionales, à jouer un rôle de catalyseur en offrant aux bénéficiaires de ce programme leur première commande, à hauteur de 50.000 dirhams hors taxes, à travers une marketplace digitale, tout en veillant à une répartition équilibrée des commandes entre les régions.