Balnéaire: Tamuda Bay veut monter en puissance | www.le360.ma

ع
Tamuda Bay
© Copyright : DR

Balnéaire: Tamuda Bay veut monter en puissance

Par Ismail Benbaba le 11/07/2019 à 22h18

Kiosque360. La station fait face à plusieurs défis tels que la saisonnalité ou encore l’animation. Plusieurs initiatives ont été prises pour remédier à la situation. Aujourd’hui, les opérateurs entendent mettre les bouchées doubles afin d’attirer davantage la clientèle haut de gamme.

aA

La station Tamuda Bay veut attirer davantage de touristes haut de gamme, nous apprend La Vie Eco dans sa publication en kiosque ce vendredi. Le journal indique que la station aspire à une meilleure notoriété, même si elle n’abrite pour le moment que trois hôtels (Sofitel Tamuda Bay Beach & Spa, le Marina Smir hôtel&Spa et le Banyan Tree). Toutefois, elle devrait accueillir le Ritz Carlton en 2020 et le Saint Regis en 2021.

 

Le défi de Tamuda Bay demeure la saisonnalité, à l’image des autres stations de la région telles que Saidia. «La très haute saison touristique débute fin juin et s’achève début septembre. On y réalise un taux d’occupation de 97%. La moyenne saison s’étale de mai à mi-octobre où le taux d’occupation moyen de l’hôtel touche les 60%. Durant la basse saison de novembre à avril, le taux de remplissage moyen est de 45%», explique Noury Saladin, vice-président du CRT de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et du CPT de la station et également DG du Sofitel Tamuda Bay Beach & Spa, cité par La Vie Eco, qui indique que la région demeure mal desservie par les compagnies aériennes et souffre aussi d’une animation limitée.

 

Cependant, le volet aérien s'améliore, d’autant que, depuis le mois d’avril dernier, l’aéroport Sania Ramel de Tétouan (plus proche de la station) est désormais relié à Malaga par un vol direct (Ryanair). «Grâce à ce vol, nous avons doublé le nombre de touristes espagnols qui visitent la région. Mais elle demeure une clientèle low-cost attirée par l’histoire de la ville, l’arrière-pays et les plages avoisinantes», fait remarquer Noury Saladin. Selon l’hebdomadaire, les professionnels se tournent vers la clientèle locale issue de Casablanca et de Rabat. Et la mise en service de la LGV constitue un atout pour séduire davantage cette clientèle. Certains opérateurs entendent même lancer une offre promotionnelle pour la clientèle de Rabat. Un autre travail est aussi d’être fait sur le volet de l’animation. Une chose est sûre: sur ce point, la station Tamuda Bay est encore loin derrière par rapport, par exemple, à la Costa Del Sol voisine, fait remarquer La Vie Eco, ajoutant que seulement 5 restaurants classés ouvrent pendant la saison estivale.

 

Afin de monter en puissance et d'attirer une clientèle haut de gamme, plusieurs initiatives sont en cours, telles que le grand mall type outlet qui est en projet à Martil. Mais le grand défi, aujourd’hui, est de réussir à attirer plus d’investisseurs et de faciliter les procédures administratives, conclut La Vie Eco.