Banque de projets industriels: 52 nouvelles conventions d’investissement signées pour 4,2 milliards de dirhams | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
conventions industrie

Cérémonie de signature des conventions, lundi 22 février, à Rabat.

© Copyright : DR

Banque de projets industriels: 52 nouvelles conventions d’investissement signées pour 4,2 milliards de dirhams

Par Khalil Ibrahimi le 22/02/2021 à 20h36

Ces projets d’investissement, qui entrent dans le cadre du Plan de relance industrielle 2021-2023, devraient générer 12.583 emplois. Ils représentent un chiffre d'affaires total, à terme, additionnel de 10,4 milliards de dirhams, et un potentiel de substitution à l'import de 7,3 milliards de dirhams. Les détails.

aA

Ces 52 projets d’investissement, dans les secteurs productifs d’un montant global de 4,2 milliards de dirhams, qui permettront de générer 12.583 emplois, ont fait l’objet de conventions signées, lundi 22 février 2021 à Rabat, sous la présidence du ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy.

 

Représentant un chiffre d’affaires total à terme additionnel de 10,4 milliards de dirhams, ce deuxième lot d’investissements relevant de la banque de projets est réparti sur neuf régions et représente un potentiel de substitution à l’import de 7,3 milliards de dirhams.

 

Pour rappel, lancée le 25 septembre dernier, la banque de projets en ligne est considérée comme l’un des piliers de la stratégie de relance industrielle post-Covid-19. Elle a pour objectif de stimuler et d’accompagner la dynamique de relance industrielle en vue d’encourager les produits marocains répondant aux besoins du marché local et de l’export.

 

Sur les 52 conventions, 14 concernent le secteur du textile et portent sur la réalisation de projets visant, entre autres, la fabrication de matelas et accessoires de sommeil, de tissu non tissé laminé, le tissage à jet d’eau et la confection d'articles à base de grosse maille et maille fine.

 

Industrie: tout ce qu'il faut savoir sur le plan de relance 2021-2023

 

S'exprimant à cette occasion, Elalamy a indiqué que ces nouveaux investissements sont le fruit de la banque de projets qui s'inscrit aux priorités du Plan de relance industrielle mis en œuvre, conformément aux Hautes Instructions du roi Mohammed VI, pour soutenir les secteurs productifs, en renforçant leur capacité à investir et à créer de l'emploi.

 

"Ce deuxième lot de projets d'investissements témoigne de l'engouement que connait la banque de projets et atteste de son rôle important en tant que levier d'accélération de l'investissement industriel, du développement de la fabrication locale et de la promotion de l'entrepreneuriat", a-t-il relevé.

 

Outre le secteur textile, onze conventions ont été signées dans le secteur chimie-parachimie, sept dans secteur de l’industrie mécanique et métallurgique, six dans celui de la plasturgie, six dans l’agroalimentaire, et cinq dans le secteur de l’industrie des matériaux de construction. Trois autres conventions ont concerné l'industrie du bois, de l'électroménager et électronique et du naval.

 

Banque de projets: 17 conventions d’investissement signées

 

Dans le cadre de cette stratégie, le ministère s’est fixé un objectif de substitution aux importations de 34 milliards de dirhams à l’horizon 2023, sur un total de 183 milliards d’importations en 2019. Le potentiel à l’export de cette stratégie est, lui, estimé à 17 milliards de dirhams, tandis que les emplois susceptibles d’être créés pourraient atteindre 100.000.

 

Selon le ministère, la cellule war-room,  mise en place par le ministère pour accompagner les porteurs de projets, a retenu, à ce jour, 357 projets répartis en 10 secteurs et représentant un potentiel de 21 milliards de dirhams permettant de substituer à l’import 62% de l’objectif fixé.