BIM: le géant turc répond aux menaces de MHE | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie et du Commerce

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie et du Commerce

© Copyright : DR

BIM: le géant turc répond aux menaces de MHE

Par Wadie El Mouden le 12/02/2020 à 16h23

Les propos tenus lundi, au Parlement, par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE), au sujet de BIM, n’ont pas été appréciés par le leader de la distribution alimentaire en Turquie. Les détails.

aA

En réponse à une série de questions sur l’Accord de libre-échange (ALE) entre le Maroc et la Turquie, MHE a affirmé avoir demandé, il y a cinq ans, au président du groupe BIM, soit de renforcer la proportion des produits locaux vendus au Maroc, jusqu’à atteindre au moins une part de 50%, soit de fermer ses magasins éparpillés partout dans le royaume. Face à chaque ouverture de magasin au Maroc, BIM entraîne la fermeture de 60 commerces de proximité, selon les estimations de MHE.


La réaction de BIM ne s’est pas fait attendre. Par la voix de son directeur financier,  Haluk Dortluoğlu, l’enseigne turque se défend, arguant que la majorité des produits commercialisés au Maroc proviennent de sources locales. « Seulement 15% des produits sont importés de Turquie. Le reste, soit 85%, sont achetés auprès de fournisseurs locaux», a déclaré à Reuters Dortluoğlu.

 

L'enseigne turque BIM sommée de vendre davantage marocain ou... de mettre la clé sous la porte


Les chiffres communiqués par le discounter turc font état d’environ 3.000 personnes employées, pour la plupart des Marocains. La chaîne compte environ 500 magasins au Maroc (dont 55 ouverts en 2019) drainant près de 5% du chiffre d'affaires total du groupe.


BIM a de nouveau été nommé parmi les 50 détaillants à la croissance la plus rapide, selon la liste annuelle de Deloitte, publiée lundi dans son Global Powers of Retailing 2020, ajoute la même source.