Chakib Alj: "la mise en place d'un fonds sectoriel d'investissement, une alternative au financement par la dette" | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Chakib Alj, président de la CGEM

Chakib Alj, président de la CGEM.

© Copyright : DR

Chakib Alj: "la mise en place d'un fonds sectoriel d'investissement, une alternative au financement par la dette"

Par Le360 (avec MAP) le 30/07/2020 à 15h04

La généralisation de l'Assurance maladie obligatoire (AMO) et des allocations familiales, annoncée par le roi Mohammed VI dans son discours à l'occasion de la Fête du Trône, est "primordiale" pour protéger les citoyens et intégrer l'informel, a souligné le président de la CGEM, Chakib Alj.

aA

"La généralisation de l'AMO est une excellente nouvelle. Elle est primordiale pour protéger les citoyens et pour intégrer l'informel dans l'économie formelle", a dit Alj dans une déclaration à la MAP.

 

Il a également relevé que l'injection de 120 milliards de dirhams (MMDH) dans l'économie nationale (l'équivalent de 11% du PIB) devrait insuffler une nouvelle dynamique économique et placera le plan de relance de notre économie parmi les plus ambitieux au niveau mondial.

 

S'agissant des établissements et entreprises publics (EEP), la création d'une agence nationale constitue une action fondamentale pour rationaliser les participations de l'Etat et les rendre plus efficaces, a estimé Alj, ajoutant que la mise en place d'un fonds sectoriel d'investissement permettra d'apporter une alternative au financement par la dette et au Maroc de renouer avec la croissance.

 

Et de poursuivre: "Sa Majesté a également insisté sur la nécessité d'un dialogue inclusif entre l'ensemble des forces vives du pays: État, partenaires sociaux et entreprises".

 

Discours du Trône: création d’un Fonds d’investissement et d’une Agence nationale pour les participations de l’État

 

Le souverain a aussi exprimé sa fierté par rapport à la réaction de la population, des services de santé et des services de sécurité, a souligné le président de la CGEM. Il s'agit d'un signal fort à l'égard de tous, a noté Alj, soulignant l'importance de poursuivre l'élan de solidarité et de citoyenneté observé depuis le début de la crise.

 

"Sa Majesté a rappelé que les mois à venir seront très durs. Nous devons donc nous mobiliser très fortement pour relever les défis qui nous attendent et réussir la relance souhaitée pour notre pays", a-t-il soutenu.

 

Et de conclure: "Nous ne pouvions pas espérer des annonces plus justes, adéquates et ciblées au vu de la situation actuelle. A chacun de nous de jouer son rôle".