Chômage: L’Oriental, la région la plus touchée | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Perte d'emploi chômage
© Copyright : Dr

Chômage: L’Oriental, la région la plus touchée

Par Rachid Al Arbi le 08/02/2021 à 21h00

Kiosque360. Le taux de chômage de la région de l'Oriental dépasse la moyenne nationale de 8,8 points. Marrakech, Casablanca et Tanger comptent, en revanche, le niveau d’emploi le plus élevé.

aA
L’Oriental bat des records de chômage! Dans son édition du jour, L’Économiste rapporte que la région enregistre le taux de chômage le plus élevé du pays, soit 20,7%. Le journal assure que, "dans cette région qui compte notamment une technopole à Oujda, l’agropole de Berkane, un grand chantier d’infrastructure  (Nador West Med), ce phénomène a augmenté de 6,9 points et dépasse la moyenne nationale de 8,8 points aussi bien dans le milieu rural qu’urbain". En cause, "la sécheresse, conjuguée aux répercussions économiques de la crise sanitaire".
 
Les régions de Casablanca-Settat (13,4%), Rabat-Salé-Kenitra (12,7%) et Fès-Meknès (12,5%) enregistrent également un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale, alors que celles de Marrakech-Safi et Béni Mellal-Khénifra réalisent les niveaux les plus bas, soit respectivement 6,9% et 7,4%.
 
Le journal affirme également que cinq régions concentrent près des trois-quarts des chômeurs: Casablanca-Settat vient en première position avec 25,1%, suivie de Rabat-Salé-Kenitra (14,4%), de Fès-Meknès (12,2%), de l’Oriental (11,5%) et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (9,6%).

L’Économiste relève toutefois que "trois régions sont à des taux d’activité supérieurs à la moyenne nationale. Il s’agit de Casablanca-Settat (47,8%),
Marrakech-Safi (46,6%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (46,6%)". Par contre, les régions de Drâa-Tafilalet (40,9%) et de Souss-Massa (41,5%) affichent les taux les plus bas.
 
Le quotidien rappelle que l'année 2020 s’est terminée sur un accroissement du nombre de chômeurs de 322.000 personnes, passant de 1,10 à 1,42 million, soit une augmentation de 29%.