Le360 Actualités Maroc

ع
cover vidéo La transformation digitale pour renforcer les échanges intra-africains

L’Agence nationale des ports, PORTNET et l’Agence de développement du digital, ont organisé ce vendredi 13 mai 2022 une nouvelle édition des «Rencontres du Digital» à Casablanca.

© Copyright : Adil Gadrouz / Le360

Commerce extérieur: appel à accélérer la digitalisation des échanges intra-africains

Par Safae Hadri et Adil Gadrouz le 13/05/2022 à 18h37

Lors de la dernière édition des rencontres du digital organisée ce vendredi 13 mai 2022 à Casablanca, les acteurs de l'écosystème du commerce extérieur ont appelé à s'inspirer du modèle réussi du guichet unique marocain en vue de renforcer les échanges intra-africains.

aA

A quelques semaines du premier anniversaire de l'entrée en vigueur de la zone de libre-échange africaine (ZLECAF), PORTNET S.A, en partenariat avec l’Agence nationale des ports (ANP) et l’Agence de développement du digital (ADD), ont tenu ce vendredi 13 mai 2022, une nouvelle édition des Rencontres du Digital by PortNet autour de la thématique de la digitalisation pour une Afrique connectée et intégrée.

 

Cette rencontre a été l’occasion de mettre en avant la nécessité de renforcer la digitalisation des procédures du commerce extérieur afin d'accroître et d’optimiser les échanges intra-africains, notamment dans le cadre de la ZLECAF.

Bon comportement des indices du commerce extérieur au quatrième trimestre 2021

 

Entrée en vigueur le 30 mai 2021, la ZLECAF doit permettre aux pays du continent d'explorer de nouveaux gisements de croissance à travers le renforcement des échanges intra-africains qui ne représentent que 16% alors que ceux européens atteignent les 67%.

 

Pour relever ce pari, les différents acteurs du commerce extérieur prenant part à la rencontre estiment qu’il est nécessaire de recourir à la technologie pour favoriser la transformation digitale des pays africains, un véritable levier pour se conformer aux normes internationales en matière de facilitation du commerce transfrontalier, en renforçant la connectivité entre les différents pays du continent.

 

«Le Maroc a beaucoup d’atouts pour pouvoir anticiper, et contribuer et réussir la transformation digitale avec les pays africains et pour les pays africains. Les plates-formes électroniques comme le guichet unique de PortNet pour le commerce extérieur, développé en partenariat avec les équipes de l’ANP, est aujourd’hui un atout majeur pour pouvoir contribuer à la construction d’une organisation intégrée des échanges commerciaux au sein du continent», s’est réjoui à cette occasion le DG de PORTNET et président de l’assemblée générale de l’Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE), Youssef Ahouzi.

Commerce extérieur: lancement officiel de la plateforme digitale Africa e-trade hub

 

De son côté, le président de la commission Afrique à la CGEM, Abdou Souleye Diop, interrogé par Le360, a insisté sur le besoin d’appliquer la notion du guichet unique partout en Afrique. «Il ne faut pas qu’un pays soit trop en avance par rapport à d’autres pour ne pas avoir une problématique d’échanges de données et de transaction. Il est donc important de sensibiliser tous les pays africains à travailler et avancer ensemble pour réussir à mettre en place un système d’échange digitalisé et totalement intégré», explique-t-il.

 

Malgré des progrès significatifs et d’innombrables atouts et potentialités à la fois sur less plans économique et social, le continent africain a encore du chemin à parcourir dans le domaine de la transformation digitale, constate pour sa part le directeur général de l’ADD, Mohamed Drissi Melyani.