Le360 Actualités Maroc

ع
Lahlimi HCP

Ahmed Lahlimi Alami, Haut-commissaire au Plan.

© Copyright : Brahim Taougar - Le360

Coronavirus et sécheresse: 2020, la pire année depuis deux décennies pour l’économie marocaine, selon le HCP

Par Ayoub Khattabi le 11/03/2020 à 14h28

Le Coronavirus et la faiblesse des précipitations auront un impact significatif sur l’économie marocaine. Le HCP prévoit de revoir ses prévisions de croissance à la baisse pour l’année 2020, de 3,5% à 2,2%.

aA

L'économie marocaine est confrontée à la perspective de son pire taux de croissance en deux décennies, alors qu'une sécheresse fait des ravages et que l'épidémie de coronavirus frappe l’un des secteurs clés, le tourisme.


Dans une déclaration à l’agence Bloomberg, le Haut commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi, constate que "le ciel n'a pas été très généreux cette année", faisant référence aux faibles précipitations.

La croissance économique demeure fragile, selon le HCP

 


L'épidémie de coronavirus, dont les conséquences ont fait des ravages sur les marchés mondiaux, représente un énorme défi pour l’économie du Maroc, qui reste fortement tributaire du tourisme européen.

 

Le HCP prévoit de réduire ses prévisions de croissance pour 2020 d'un tiers, à 2,2% ou 2,3%, alors que l'épidémie de coronavirus et ses conséquences sur l'économie mondiale constituent «une situation qui évolue rapidement».


Le HCP avait précédemment prévu une croissance du PIB de l'ordre de 3,5% cette année, tandis que le Fonds monétaire international prévoit de son côté une croissance de l'ordre de 3,7%.