Le360 Actualités Maroc

ع
Place Jamaa el Fna

La place Jamaa el Fna à Marrakech, d'habitude très fréquentée par les touristes, est vide depuis la mise en place de l'état d'urgence sanitaire.

© Copyright : DR

Coronavirus: le confinement ne sera pas prolongé au-delà du 20 mai au Maroc

Par Wadie El Mouden le 30/04/2020 à 15h56 (mise à jour le 30/04/2020 à 19h15)

Le cap du 20 mai fixé par le Maroc comme le début du déconfinement ne sera pas repoussé, apprend Le360 de source gouvernementale. Une décision justifiée par l’amélioration continue des indicateurs de suivi de l’épidémie et de l’urgence à reprendre les activités économiques.

aA

Depuis le 2 mars, date de l’annonce du premier patient contaminé au Maroc, les autorités sanitaires ont recensé 169 décès dus au Covid-19. Rapporté au nombre d’habitants, le taux de mortalité a sensiblement baissé au Maroc depuis le début de l’épidémie, atteignant un niveau nettement inférieur à ceux observés dans des pays riches, dotés d’un meilleur système de santé. Le taux de mortalité s’établit à 0,48 pour 100.000 habitants au Maroc, alors qu’à titre d’exemple, en Espagne on dénombre 51,7 morts pour 100.000 habitants, en Italie (45,9), au Royaume-Uni (39,2) et en France 35,9 décès pour 100.000 personnes. Même l’Allemagne citée comme un exemple vertueux de gestion de la pandémie déplore 7,7 décès dus au Covid-19 pour 100.000 personnes.

 

«Face aux signaux encourageants qui ressortent de l’évolution de la courbe des décès, le gouvernement sera en mesure d’aborder la sortie du confinement le 20 mai», affirme à le360 une source gouvernementale. Et d’ajouter: «il n’y a pas d’autre option sur la table que le déconfinement».

 

Covid-19: Benchaaboun trace les perspectives économiques du déconfinement


Le gouvernement El Othmani multiplie ces derniers jours les consultations pour affiner son plan de sortie du confinement. L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de fixer les conditions dans lesquelles les Marocains vont pouvoir reprendre le cours normal de leur vie. La date du 20 mai sonnera le début d’un processus de déconfinement progressif. Le retour à la normale couvrira l’ensemble des activités, mises à part quelques rares exceptions (cafés, restaurants, salles de spectacles, etc.).

 

Il faut dire que l’économie marocaine a commencé à montrer de sérieux signes d’essoufflement et ne peut supporter une prorogation du confinement. Selon les derniers chiffres du HCP, 57% des entreprises sont en arrêt temporaire et 6.300 ont cessé leurs activités. La crise a mis au chômage plus de 800.000 salariés. Pis encore, plus de 4,3 millions de ménages opérant dans l'informel ont été directement touchés par le confinement.


Le port du masque restera obligatoire après la levée de l’état d’urgence sanitaire. Est-ce que la fin du confinement signifie la disparition du Covid-19? «Non!», tranche notre source. Et de préciser: «mais il va falloir cohabiter avec les résidus du virus, tout en prenant toutes les mesures de prévention».