Le360 Actualités Maroc

ع
Crise Covid
© Copyright : DR

Coronavirus: le CVE étend le crédit Damane Oxygène aux entreprises du BTP impactées

Par Ismail Benbaba le 21/04/2020 à 21h43 (mise à jour le 21/04/2020 à 23h01)

Kiosque360. La 5ème réunion du Comité de veille économique (CVE) a permis de prendre une série de nouvelles mesures pour permettre à des secteurs impactés, tels que le BTP, de profiter du Crédit Damane Oxygène.

aA

La 5ème réunion du Comité de veille économique (CVE), tenue lundi via visioconférence, a débouché sur de nouvelles dispositions très attendues par certains secteurs sensibles et catégories socio-économiques, rapporte Les Inspirations Eco dans sa livraison du jour. Le quotidien souligne que les auto-entrepreneurs impactés par la crise du Covid-19 vont pouvoir profiter d’un crédit à taux zéro, d’un montant pouvant atteindre 15.000 dirhams. Notons que cette mesure additionnelle entrera en vigueur à partir du 27 avril. Cette somme est remboursable sur une période pouvant aller jusqu’à 3 ans avec un délai de grâce d’un an. Les intérêts y afférents seront totalement pris en charge par le secteur des assurances qui, ajoute le journal, contribuera pour un montant de 100 millions de dirhams au mécanisme de garantie mis en place par l’Etat à travers la Caisse centrale de garantie.

 

Les Inspirations Eco précise également que le CVE a décidé d’étendre le crédit Damane Oxygène aux entreprises du secteur dont la trésorerie s’est dégradée à cause de la baisse d'activité. Il s’agit notamment du secteur du BTP, dont la fédération a récemment adressé une lettre au chef du gouvernement pour lui faire part de ses difficultés. Ainsi, les entreprises de ce secteur qui auront accès à ce type de crédit pourront honorer leurs engagements et reprendre leur activité, dans la perspective d’un desserrement du confinement. Et ce n’est pas tout. Selon le quotidien, le CVE a également décidé d’assouplir davantage les procédures de déclaration des salariés affiliés à la CNSS et provisoirement à l’arrêt. On apprend ainsi que les déclarations peuvent être faites sur une fréquence hebdomadaire, à compter de ce mois d’avril. Sur le plan fiscal, les mesures annoncées lors du dernier comité seront étayées par le biais d’une circulaire qui sera opérationnelle dès le 22 avril, ajoute le journal.

 

Le CVE, souligne encore le quotidien, adaptera son action à la nouvelle donne caractérisée par le prolongement de l’état d’urgence sanitaire au 20 mai prochain. Les prochaines décisions et les scénarios qui en découleront pour le redémarrage progressif des activités économiques seront ainsi basés sur ce nouveau délai. Notons également que la distribution des aides financières a atteint son rythme de croisière avec plus de 200.000 ménages ramedistes éligibles par jour.