Le360 Actualités Maroc

ع
Comité de veille économique

Lors d'une précédente réunion du Comité de veille économique.

© Copyright : DR

Coronavirus: les principales mesures du plan de sauvetage de l’économie

Par Wadie El Mouden le 16/03/2020 à 16h03 (mise à jour le 16/03/2020 à 22h16)

L'heure est à la mobilisation et aux actions. Le Comité de veille stratégique s’est réuni, lundi à Rabat, en vue d'examiner les mesures à prendre pour soutenir les secteurs touchés par les retombées de la crise du Coronavirus. Voici le détail du dispositif annoncé à l'issue de cette réunion.

aA

A l'instar du reste du monde, le Maroc s'attend à un ralentissement de sa croissance économique à cause de la propagation du Coronavirus. Plusieurs secteurs sont directement touchés, en particulier le tourisme. Tous les espoirs se tournent vers le comité de veille stratégique (CVE) chargé d’identifier les mesures appropriées en termes d’accompagnement des secteurs impactés.

 

Ledit Comité a tenu sa première réunion de travail, ce lundi 16 mars à Rabat, pour faire le point sur la situation de l’économie nationale et examiner les premières mesures prioritaires à prendre.

 

"Les échanges entre les membres du comité ont mis en exergue les retombées négatives attendues sur de nombreux secteurs d’activité, tout en soulignant qu’à ce stade, les deux secteurs lourdement impactés dans l’immédiat sont les secteurs du tourisme et du textile", souligne le ministère de l'Economie et des Finances dans un communiqué.

 

Aussi, le CVE a-t-il décidé d’un plan d’action, qui s’étalera jusqu’à fin juin. Une première série de mesures sera mise en place et portera sur:

 

• La suspension du paiement des charges sociales (cotisation CNSS);

 

• La mise en place d’un moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises;


Ces mesures devront être opérationnelles à partir du lundi 23 mars. A cet effet, un comité technique a été créé pour préparer un guide explicitant les modalités et les conditions d’octroi de ces mesures, au cas par cas.

 

La deuxième réunion du CVE est programmée pour le lundi prochain. Néanmoins, les membres dudit Comité assureront un suivi quotidien de l’évolution de la situation économique, tout en apportant une attention particulière à la dimension sociale et aux modalités de sa prise en charge.

 

Il convient de rappeler que le comité de veille économique est composé de huit membres du gouvernement, de BAM, du GPBM, de la CGEM et de la Fédération des chambres du commerce, de l’industrie et des services et celle des chambres de l’artisanat.