Covid-19: Marjane lance une opération massive de dépistages, deux magasins à Marrakech provisoirement fermés | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Marjane

A l'intérieur d'un hypermarché de l'enseigne Marjane. 

© Copyright : DR

Covid-19: Marjane lance une opération massive de dépistages, deux magasins à Marrakech provisoirement fermés

Par Leïla Driss le 23/08/2020 à 10h35 (mise à jour le 23/08/2020 à 11h05)

En prévention contre l’apparition de cas de Covid-19, Marjane effectue 10.000 tests du Covid auprès de ses collaborateurs depuis le 1er août dernier. L’enseigne ferme provisoirement deux de ses hypermarchés à Marrakech.

aA

Le groupe Marjane a pris la décision de fermer pour quelques heures deux de ses hypermarchés à Marrakech, une mesure prise dans le cadre de la campagne de tests à grande échelle lancée le 1er août 2020 à titre préventif.

 

En effet, signale l’enseigne, «en ces moments où l’épidémie est en recrudescence, le groupe Marjane fait reposer sa stratégie de lutte contre la pandémie sur un programme volontariste et généralisé de dépistage de ses collaborateurs qu’il a lancé début août».

 

Une opération, précise le groupe, entièrement financée par ses soins.

Covid-19: Marjane annule les loyers des commerces des galeries de ses hypermarchés, fermés pendant le confinement 

 

Le groupe Marjane a d’ores et déjà réalisé «une campagne préventive de plus de 10.000 tests PCR pour ses collaborateurs, en priorisant les villes définies comme sensibles par les autorités».

 

Les collaborateurs de chaque magasin sont ainsi, explique l’enseigne, «exhaustivement testés afin d’identifier les cas positifs que [Marjane] sait maintenant être pour la plupart asymptomatiques».

 

Suite à ces premiers tests, souligne le groupe Marjane, «la conduite de tests supplémentaires ou la mise en place de mesures peuvent mener jusqu’à la décision de fermer au public provisoirement un magasin, pour le rouvrir dans les meilleures conditions sanitaires».

Ayoub Azami nommé PDG de Marjane 

 

«Le test est un instrument barrière qui permet, en isolant les cas positifs, d’empêcher la diffusion du virus. Nous devons contribuer à limiter la propagation de la pandémie dans la société et garantir à nos collaborateurs et nos clients les meilleures conditions sanitaires», précise encore Marjane, qui insiste sur sa décision «d’utiliser massivement et volontairement les tests PCR. Plus de 10 000 tests du 1er au 20 août, c’est conséquent…».

 

«Mais d’autres encore devront suivre régulièrement dans le cadre de cette lutte que tout le pays mène mais qui concerne les grandes surfaces de manière particulière…».

 

Ayoub Azami, PDG de Marjane, signataire de ce communiqué du groupe qu'il dirige, a tenu, en conclusion, à rendre un «hommage sincère» à ces centaines de «femmes et [d’]hommes (…) pour ce qu’ils réalisent tous les jours en ces temps très singuliers».