Le360 Actualités Maroc

ع
Bitcoin - cryptomonnaie

Représentation du bitcoin, la star des cryptomonnaies. 

© Copyright : DR

Cryptomonnaies: après Elon Musk, au tour de la Chine de faire plonger le prix du Bitcoin

Par Khalil Ibrahimi le 22/06/2021 à 16h32

Le cours du bitcoin est passé sous les 30.000 dollars mardi 22 juin 2021, pour la première fois depuis fin janvier. La première cryptomonnaie souffre d’une décision du gouvernement chinois qui a employé la manière forte pour freiner cette industrie sur son territoire.

aA

Le Bitcoin est décidément bien volatil. Après le tweet, en mai dernier, d’Elon Musk, le fantasque patron de Tesla, qui avait provoqué la dégringolade du prix du Bitcoin, c’est au tour du gouvernement chinois de provoquer un plongeon marqué du cours de la plus célèbre des cryptomonnaies.

 

Pékin mène, en effet, une campagne active pour freiner l'industrie des «mines de Bitcoin», rapportent les médias chinois. L'expression «mines de Bitcoin» désigne les ordinateurs surpuissants et énergivores qui font fonctionner la cryptomonnaie décentralisée, en validant les transactions et en créant de nouveaux Bitcoins.

 

Vers 12h50 GMT ce mardi, le Bitcoin s'échangeait pour 29.590 dollars (-9,25%), quelques instants après avoir touché son plus bas depuis cinq mois à 29.334 dollars. La très volatile cryptomonnaie plonge de 54% par rapport à son plus haut historique, atteint mi-avril à 64.870 dollars.

Bitcoins: comment les traders marocains contournent l’interdiction

 

«Les inquiétudes sur le serrage de vis du gouvernement chinois et la peur que l'acceptation du Bitcoin et des autres cryptomonnaies va être retardée par leur impact environnemental pèsent sur le marché», a commenté Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets, cité par l’AFP.

 

Pékin n’a pas hésité à employer les grands moyens pour mener sa guerre contre les cryptomonnaies: les autorités chinoises ont ainsi littéralement décidé de priver d’électricité les entreprises de minages situées dans la province du Sichuan. Selon d'anciens producteurs de cryptomonnaies, les fournisseurs d'énergie de la province du Sichuan ont reçu ordre de cesser de fournir de l'électricité à ces entreprises, entrainant la fermeture de plusieurs dizaines d’entre elles, selon les médias chinois.

 

«Cette position est un nouveau coup dur pour le marché», estime Timo Emden, analyste spécialisé dans les cryptomonnaies dont les propos sont rapportés par l’AFP. Ce dernier juge que «l'importance de la Chine pour l'industrie est désormais susceptible de diminuer rapidement».

Vidéo. Crypto-monnaies: voici la stratégie de Bank Al-Maghrib pour que le Maroc ne soit pas à la traîne

 

L’année 2021 avait pourtant démarré sur les chapeaux de roue pour le Bitcoin. Propulsé notamment par une série de tweets d’Elon Musk -encore lui- le prix de la cryptomonnaie avait grimpé à plus de 64.800 dollars, en avril dernier. Résultat, le marché des cryptomonnaies, où le Bitcoin est de loin le plus gros actif, avait gonflé jusqu'à atteindre près de 2.500 milliards de dollars, durant le mois de mai.

 

Mais depuis, outre le durcissement du ton en Chine, le Bitcoin souffre de critiques sur l'utilisation importante d'électricité de son réseau. D’après une récente étude de la revue scientifique Nature, les mines de bitcoins chinoises, qui alimentent près de 80% du commerce mondial de cryptomonnaies, risquent de compromettre les objectifs climatiques du pays.