Le360 Actualités Maroc

ع
Forum d investisseurs internationaux - Dakhla-Oued Eddahab - Potentialités économiques - Tourisme - Industrie - Sahara marocain

Panel au cours du Forum des investisseurs internationaux, qui s'est tenu les 18 et 19 septembre 2022 à Dakhla. 

© Copyright : Souilme Bouaamoud / Le360 (capture image vidéo)

Dakhla-Oued Eddahab: les créations d’entreprises en hausse de 25% en 2021

Par Ismail Benbaba le 22/09/2022 à 20h22 (mise à jour le 22/09/2022 à 20h50)

Kiosque360. L’attractivité de la région de Dakhla-Oued Eddahab confirme son attractivité avec plus de 1.650 entreprises créées en 2021, soit une progression de 25% par rapport à la même période de 2020. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

aA

1.651, c’est le nombre d’entreprises créées en 2021 dans la région de Dakhla-Oued Eddahab. C’est ce que rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa livraison du jour. Le quotidien souligne que durant la période du 1er janvier au 31 décembre 2021, le nombre d’entreprises créées par le biais du Centre régional d’investissement (CRI) a enregistré une augmentation de l’ordre de 25%.

 

Rappelons que les créations s’étaient limitées à 1.320 pour la même période en 2020. Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer que le délai moyen de création d'entreprises à travers le CRI de Dakhla-Oued Eddahab est de 8 jours. «Malgré une dominance des personnes morales s’élevant à 66% des unités créées, le format juridique des personnes physiques (PP) reste attractif pour les porteurs de projets de la région, en s’établissant à 34% du total des créations, suivi des Sociétés en nom commun (SNC) qui ont connu, malgré leur faible représentativité, une augmentation de l’ordre de 170% par rapport à 2020», note-t-on.

 

Soulignons qu’à l’instar des autres régions du Royaume, la SARL reste le statut le plus attractif des entreprises créées. «Avec une augmentation enregistrée de 40% par rapport à 2020, les 1.050 SARL justifient d’une diversification sectorielle plus prononcée que les autres statuts juridiques, largement dominée par les Services divers qui s’établissent à 41%, suivis de l’agriculture, la pêche, le commerce, le tourisme, le bâtiment et travaux publics qui représentent, quant à eux, 52% des créations», note Aujourd’hui Le Maroc.

 

Soulignons qu’environ un tiers des créations de 2021 (sur un total de 571) est représenté par les personnes physiques (PP) dont 74% opérant dans le commerce, suivi des services divers à 20%, dédiés principalement aux services des individus. De même, le tourisme (exploitation et gestion de structures touristiques et de restauration) et l’artisanat (productions artisanales) viennent ensuite avec 6% du total des PP créées.

 

Il est à noter aussi que sur 573 projets d’investissement soumis durant l’année 2021, 55% ont été validés par les SPOC dans un délai de moins d’une journée, représentant un montant d’investissement total de 21,8 milliards de dirhams, soit une augmentation de 29% par rapport à 2020. Par ailleurs, le potentiel de création d’emploi estimé à 9.772 postes pour 2021 a augmenté de 19% par rapport à la même période de l’année précédente.