De nouvelles infrastructures aéroportuaires | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
SAjid Aoufir Terminal 1
© Copyright : DR

De nouvelles infrastructures aéroportuaires

Par Fayçal Ismaili le 24/01/2019 à 00h25 (mise à jour le 24/01/2019 à 12h32)

Kiosque360. Les nouveaux terminaux aériens des aéroports de Guelmim, Zagoura et Errachidia, ainsi que le nouveau Centre national du contrôle aérien pour la sécurité de la navigation aérienne, permettront de donner un nouvel élan au trafic des vols nationaux et internationaux.

aA

Un coup d'accélérateur a été donné au secteur du transport aérien cette semaine, peut-on lire dans l'édition du 24 janvier du quotidien Aujourd'hui le Maroc. Le souverain a donné le coup d'envoi à des projets structurants qui boosteront l'activité aérienne du Maroc, renforçant ainsi à la fois la capacité aérienne et l'attractivité touristique de la destination Maroc.

 

Agadir, Errachidia, Guelmim, Zagora et Casablanca se sont dotées d'infrastructures performantes aux normes internationales. Des aérogares nouvelle génération accompagneront la dynamique qualitative du secteur du transport aérien au Maroc.

 

Les nouveaux terminaux aériens des aéroports de Guelmim, Zagoura et Errachidia, ainsi que le nouveau Centre national du contrôle aérien pour la sécurité de la navigation aérienne, permettront de donner un nouvel élan au trafic des vols nationaux et internationaux. La réalisation de ces projets a été autofinancée par l'Office national des aéroports, conformément à sa stratégie qui vise l'augmentation des aéroports régionaux, ainsi que leur conformité aux normes internationales en matière de fluidité du trafic, de sécurité et de qualité des services aériens.

 

Ces projets viennent dynamiser les régions marocaines qui souffrent de l'enclavement. Ils permettent désormais le développement du trafic dans les provinces du Sud. De même, le nouveau Centre du contrôle régional (CCR) de la sécurité de la navigation aérienne à Agadir, deuxième en son genre au niveau national, contribuera au développement de la capacité de navigation du Royaume. 

 

Rappelons que le secteur du transport aérien a bouclé l'année sous une bonne performance. Le record de 22,5 millions de passagers a été atteint, marquant ainsi une progression de 10,43% tirée par la hausse de 9,97% du trafic international et de 14,33% du trafic national.