Denrées de première nécessité: les réserves du Maroc permettent de couvrir plus de 6 mois de consommation | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
produits alimentaires
© Copyright : DR

Denrées de première nécessité: les réserves du Maroc permettent de couvrir plus de 6 mois de consommation

Par Ayoub Khattabi le 13/03/2020 à 20h26

Le comportement de certains consommateurs qui se sont rués vers des points de vente pour faire des provisions est pour le moins injustifié. Le gouvernement en appelle au civisme de chacun pour éviter de déstabiliser l’approvisionnement du marché.

aA

Les Marocains ne manqueront pas de produits alimentaires de sitôt. Le360 apprend de source autorisée que les réserves en produits de grande consommation (sucre, farine, thé, lait, huile, beurre, carburants, etc.) dépassent l’équivalent de six mois de consommation. C’est dire que rien ne justifie les achats de panique dans les supermarchés comme chacun a pu le constater dans certains points de vente à Casablanca et à Rabat.


Un tel comportement risque de fausser les règles du marché, entrainant dans son sillage des manœuvres purement spéculatives. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le ministère du Commerce et de l’Industrie a pu enregistrer une légère hausse des prix de certaines produits d’hygiène comme les solutions hydro-alcooliques (l’exportation de ces dernières a été interdite à compter de ce vendredi 13 mars).


L’offre des produits transformés les plus consommés couvre largement les besoins des ménages, y compris celles du mois sacré de Ramadan où l’on enregistre une augmentation de la consommation, a assuré, vendredi, le ministère de l’Industrie et du commerce qui effectue le suivi de l’état de l’approvisionnement du marché national en ces produits afin de palier à tous dysfonctionnements éventuels liés au Coronavirus.

 

Vidéo. Coronavirus: le Maroc dispose d'un stock de produits alimentaires qui couvre plus de six mois

 

Les services du ministère effectuent des investigations quotidiennes au niveau du marché local, ainsi que des sondages auprès des producteurs et des importateurs des produits transformés les plus consommés (sucre, thé, lait, huile alimentaire, beurre, etc) pour s’assurer de l’abondance de ces produits, indique la même source dans un communiqué.

 

Le ministère fait également savoir que dans le cadre d’une approche préventive, ses services extérieurs ont été mobilisés pour assurer un suivi régulier de la situation des marchés et des circuits de distribution, ainsi que la santé des consommateurs, rappelant la mise en place d’un comité de veille stratégique qui se réunit tous les deux jours pour évaluer la situation et intervenir en cas de besoin afin de garantir la stabilité de l’approvisionnement du marché national et éviter tous dysfonctionnements éventuels.

 

Parallèlement, le ministère a appelé les commerçants, en tant que partenaires essentiels dans ce processus, à redoubler d’efforts pour garantir la stabilité de l’approvisionnement sur le marché national en veillant à respecter les lois en vigueur, particulièrement en ce qui concerne les prix et la qualité des produits.

 

Dans le cadre de l’écoute des citoyens, des guichets des consommateurs disponibles dans les différentes régions du Royaume ainsi que le portail “www.khidmat-almostahlik.ma” sont à leur disposition pour recevoir et traiter toute plainte en lien avec l’approvisionnement des marchés et la qualité des produits mis en vente, conclut le communiqué.