Le360 Actualités Maroc

ع
Steve O'hana, président du Conseil d'Affaires Maroc-Israël

Steve O'Hana, président du conseil d'affaires Maroc-Israël.

© Copyright : DR

Des hommes d'affaires israéliens bientôt en visite de prospection au Maroc

Par Hajar Kharroubi le 04/11/2021 à 18h01

Des hommes d'affaires israéliens effectueront prochainement des visites de prospection au Maroc en vue d’explorer les opportunités d’investissement et de commerce qu’offre le Royaume. C’est ce que vient d’annoncer le président du conseil d'affaires Maroc-Israël, Steve O’Hana.

aA

Intervenant lors d’un webinaire dédié à la présentation des opportunités commerciales et d’investissement, qui s’offrent aux entreprises israéliennes au Maroc, le président du conseil d'affaires Maroc-Israël, Steve O’Hana, a indiqué que ledit conseil "sera heureux d’accueillir des délégations économiques israéliennes dans le Royaume et de conduire des délégations d'affaires marocaines en Israël, maintenant que les restrictions de voyage ont été levées".

 

Steve O’Hana a également affirmé que les équipes de la ​​Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et de la Israeli Employers Business Organization (IEBO) s’engagent à faire du conseil d'affaires Maroc-Israël "une plateforme concrète et efficace pour accompagner les entreprises dans leur investissement dans les deux pays et dynamiser les échanges commerciaux".

Maroc-Israël: les opérateurs économiques explorent les opportunités commerciales entre les deux pays

 

Lors de ce webinaire, organisé par la CGEM et la Fédération des chambres de commerce israéliennes, Steve O’Hana a rappelé la stabilité politique et macroéconomique du Maroc, son capital humain qualifié, ses infrastructures de classe internationale, sa position géographique en tant que porte vers l’Europe et hub pour l’Afrique, ses 54 accords de libre-échange ou encore la résilience et l’innovation de son secteur privé.

 

"Au cours des deux dernières décennies, le Maroc a accéléré sa transformation économique, ce qui fait de lui aujourd’hui l'une des destinations les plus attractives pour les investisseurs du monde. De nombreuses réformes, menées sous la conduite du roi Mohammed VI, ont été mises en œuvre afin de préserver la stabilité du cadre institutionnel et macroéconomique du pays", a-t-il souligné.

 

"Des projets de développement des infrastructures ont été lancés, notamment le renforcement des capacités de production de l’électricité et du réseau autoroutier, la construction de grands ports tels que Tanger Med et les ports de Nador Med et Dakhla Atlantique qui seront prochainement lancés. Le Maroc a également adopté des politiques sectorielles ciblées, associées à des programmes de formation professionnelle efficaces visant à améliorer les compétences de la main-d'œuvre locale", a ajouté le président du conseil d'affaires Maroc-Israël, tout en rappelant que le Royaume met actuellement en œuvre un nouveau modèle de développement qui comprend des projets stratégiques pour une économie plus verte, plus inclusive et innovante.

Maroc-Israël: le business doit monter en régime

 

Steve O’Hana a aussi indiqué que l’histoire d'amitié et de respect qui lie le Maroc et Israël "ouvre de grandes perspectives pour une coopération économique réussie, dans plusieurs domaines, tels que le tourisme, l'agriculture, l'industrie, l'eau, l'innovation et la technologie, la santé, l'éducation, les énergies renouvelables, la cybersécurité et l'externalisation. Nos entreprises peuvent également conquérir ensemble de nouveaux marchés".

 

C'est donc, pour le président du conseil d'affaires Maroc-Israël, le moment idoine pour "travailler main dans la main pour saisir la grande dynamique impulsée par nos deux pays afin de construire un partenariat économique solide et durable".