Le360 Actualités Maroc

ع
Ghita Zniber

Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding et Román Escolano, Vice-Président de la BEI.

© Copyright : DR

Diana Holding décroche 35 millions d'euros auprès de la BEI

Par Khalil Ibrahimi le 07/07/2017 à 10h13

Diana Holding noue un partenariat avec la Banque européenne d’investissement dans le cadre de la stratégie d’intégration et d’expansion de ses activités agroalimentaires. Le détail de ce deal.

aA

Diana Holding, acteur majeur de l’industrie agroalimentaire au Maroc, annonce aujourd’hui un partenariat avec la Banque européenne d’investissement (BEI) visant à financer, à travers un prêt de 35 millions d’Euros, une partie de la dette relative à son plan stratégique "5 sur 5" adopté pour la période 2015-2020.

 

Cette opération permettra notamment à Diana Holding de renforcer ses capacités de production et son intégration dans des filières à forte croissance, telles que l’embouteillage de boissons gazeuses et la plasturgie. Elle permettra également au Groupe de renforcer son positionnement dans d’autres filières à grand potentiel d’export, telles que la production et le conditionnement d’agrumes.

 

Ce partenariat marque le premier prêt direct accordé par la BEI à un groupe privé au Maroc. «Notre partenariat avec la BEI vient conforter la stratégie adoptée par notre Groupe au cours des dernières années visant à renforcer et diversifier nos capacités dans des secteurs en pleine croissance et à poursuivre parallèlement notre intégration. Au-delà de son apport de fonds qui permettra de diversifier nos sources de financement et d’appuyer notre programme de développement, la BEI mettra à notre disposition son expertise et sa grande expérience en termes d’optimisation de gouvernance d’entreprises, de renforcement des standards environnementaux et sociaux, et d’institutionnalisation de grands groupes familiaux», a déclaré Rita Maria Zniber, président-directeur général de Diana Holding.

 

«C’est un soutien emblématique pour la BEI: c’est en effet la première fois que la banque finance directement un groupe marocain entièrement privé. Il s’agit également du premier financement de la BEI dans le secteur agro-industriel au Maroc», a déclaré Román Escolano, vice-président de la BEI. «Ce financement d’envergure permettra de soutenir le développement et la compétitivité de la société Diana Holding en Afrique comme à l’international via notamment la modernisation des méthodes de production et de distribution.

 

Avec la création de plus de 700 nouveaux emplois directs et indirects, ce projet s’inscrit pleinement dans la dynamique de l’initiative "Résilience Economique" qui vient soutenir les projets et les acteurs de l’économie des pays du voisinage. A ce titre, la BEI et l’UE souhaitent renforcer le soutien aux entreprises qui, à l’image de Diana Holding, sont des locomotives de développement économique».

 

La banque d’affaires Ascent Capital Partners et le cabinet AB Law Group sont intervenus respectivement en tant que conseil financier et conseil juridique de Diana Holding sur cette opération. La BEI, quant à elle, a été accompagnée par le cabinet juridique Dentons.