Discours royal: un engagement renouvelé pour le développement socio-économique du Sahara | www.le360.ma

ع
Mohammed VI action
© Copyright : DR

Discours royal: un engagement renouvelé pour le développement socio-économique du Sahara

Par Younès Tantaoui le 06/11/2017 à 22h35

Dans son discours prononcé à l'occasion du 42e anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI a renouvelé son engagement envers les Marocains à réussir le développement socio-économique des régions du Sud, avec notamment ce plan de développement à 77 milliards de dirhams lancé en 2015.

aA

La bataille politique que mène le royaume pour défendre la marocanité de son Sahara ne lui fait pas oublier ses obligations envers les régions du Sud et leur population, particulièrement en matière de développement socio-économique. Preuve en est avec ce vaste plan de développement lancé par le souverain en novembre 2015 et sur lequel il est revenu à l’occasion du discours prononcé ce lundi 6 novembre. «Nous poursuivrons plutôt l’action engagée pour stimuler le développement de nos provinces du Sud et assurer à leur population les conditions d’une vie libre et digne», a-t-il affirmé.

 

Il faut dire que ce plan a une importance particulière pour le souverain qui en fait un engagement personnel. Une série de projets y est incluse, pour une enveloppe globale de plus de 77 milliards de dirhams, avec comme objectif de faire des régions du Sud un véritable hub économique qui profite aux populations locales. «Dans ce cadre, nous irons de l’avant dans la réalisation du modèle de développement propre à ces provinces, en parallèle avec la mise en œuvre de la régionalisation avancée, ce qui devrait permettre aux habitants de la région d’assurer la gestion démocratique de leurs affaires et de contribuer au développement de leur région», a d’ailleurs souligné le roi Mohammed VI dans son discours de ce lundi.

 

Vidéo. Anniversaire de la Marche Verte: le texte intégral du discours royal

 

Il a, dans ce sens, rappelé que les projets lancés ou qui le seront à court terme permettront non seulement de rendre le Sahara marocain un pôle économique, mais en feront un «trait d’union» entre le Maroc et sa profondeur africaine. «Il s’affirmera comme une plaque tournante pour les relations entre les pays de la région», a-t-il ajouté.

 

Nouveau modèle de développement du Sud: 77 milliards de DH d’investissements

 

Pour rappel, à l’occasion du 40e anniversaire de la Marche Verte, le roi Mohammed VI avait prononcé un discours historique depuis Laâyoune le 6 novembre 2015, où il avait annoncé le lancement de ce méga-plan de développement. Il y avait annoncé plusieurs chantiers d’infrastructures et de développement socio-économique dont le but principal est «de préserver la dignité des fils du Sahara, surtout les générations montantes, et d'instiller en eux l'amour et l'attachement à la patrie», avait-il précisé à l’époque. Le lendemain de ce discours, une série de projets avait été présentée devant le souverain par le gouvernement de l’époque, dont plusieurs sont déjà en cours de réalisation.