Domaine privé de l’Etat: 328 ha acquis en 2020 pour une valeur de 843 millions de dirhams | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Domaine de l'Etat
© Copyright : DR

Domaine privé de l’Etat: 328 ha acquis en 2020 pour une valeur de 843 millions de dirhams

Par Ismail Benbaba le 19/07/2021 à 20h40

Kiosque360. Le rapport d’activité de la Direction des domaines de l’Etat montre que le domaine privé de l’Etat, à fin 2020, est constitué de 2.209.779 ha dont 77% rural, 18% suburbain, et 5% urbain.

aA

Selon le rapport d’activité de la Direction des domaines de l’Etat, le domaine privé de l’Etat à fin 2020 est constitué de 2.209.779 ha dont 77% rural, 18% suburbain, et 5% urbain, nous apprend Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce mardi 20 juillet 2021. Le journal rapporte aussi qu’il a été procédé à l’acquisition de 328 ha pour une valeur de 843 millions de dirhams durant l’année 2020 et que le nombre de dossiers des acquisitions immobilières (amiable et expropriation) s’est établi à 268, enregistrant ainsi une progression de l’ordre de 2% par rapport à l’année 2019. On apprend que 65% des dossiers d’acquisitions ont été réalisés à l’amiable et 35% par voie d’expropriation. 

 

"Du côté des affectations immobilières, une superficie de l’ordre de 149 ha relevant du domaine privé de l’Etat pour une valeur de 134 millions de dirhams a été affectée aux administrations publiques en 2020. Près de 54% de cette superficie ont été affectés au ministère de l'Éducation nationale et de l’enseignement supérieur", souligne Aujourd’hui Le Maroc. Et d'ajouter qu’au sujet des ventes de logements à leurs occupants, l’Etat est propriétaire d’un parc de logements d’environ 46.200 unités, et que l'année dernière, 78 logements seulement ont été cédés pour une valeur globale de 9,92 millions de dirhams, soit un recul de 50% par rapport à 2019 en termes d’unités vendues, et une baisse de 66% en termes de valeur.

 

Selon la Direction des domaines de l’Etat, le bilan des ventes de logements a été impacté par la crise sanitaire, économique et sociale due à la pandémie du  coronavirus. On note par ailleurs que le domaine privé de l’Etat compte un parc de 37.308 logements et commerces, construits dans les années 40 et 50 et occupés par une population issue de différentes catégories comme les commerçants et les artisans. "Ce parc, vétuste et à risque, nécessite des entretiens et des réparations coûteux à la charge de l’Etat pour des redevances locatives modestes", explique-t-on.

 

Dans le détail, 57% de ce parc est concentré au niveau des régions de Rabat-Salé et du Grand Casablanca. Près de 87% des unités sont situées dans des quartiers populaires et 50% du parc se compose de logements collectifs et bifamiliaux. Aujourd’hui Le Maroc précise que la mobilisation au profit des secteurs productifs se poursuit, et que 247 projets ayant pour support un foncier relevant du domaine privé de l’Etat ont été approuvés au titre de l’exercice 2020. Ces derniers cumulent une superficie globale de l’ordre de 5.057 ha, un investissement projeté de 12,08 milliards de dirhams et permettent la création de 19.436 emplois. Il en est de même d'une superficie de 501 ha d’origine collective qui est destinée à la réalisation de deux projets d’habitat intégrés dans les provinces de Beni Mellal et Kenitra, par un opérateur privé national.

 

A cela s'ajoutent deux projets approuvés dans le cadre du régime non conventionné correspondent à 20% de l’investissement prévu et 10% de la superficie mobilisée, précise le journal. Ce dernier ajoute que dans le même sens, 99% des dossiers ont été approuvés dans le cadre de la gestion déconcentrée pour un investissement projeté de l’ordre de 9,668  milliards de dirhams et la création de 19.436 emplois.

 

Enfin, par région, 76% des projets sont concentrés au niveau de deux régions (Dakhla-Oued Eddahab et Laâyoune-Sakia El Hamra) . Par secteur, 75% des projets portent sur des activités liées aux services,  au tourisme, à l'industrie et à l'agro-industrie.