Énergies renouvelables: 350 à 500 agents de l'ONEE pourraient passer dans le giron de Masen | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Masen énergies renouvelables
© Copyright : Dr

Énergies renouvelables: 350 à 500 agents de l'ONEE pourraient passer dans le giron de Masen

Par Khalil Ibrahimi le 23/11/2020 à 14h01

Ce redéploiement entre dans le cadre d'un transfert par l’ONEE à Masen, de toutes ses activités en lien avec la production d’énergies renouvelables.

aA

L'Office national de l’électricité et de l’eau potable va transférer toutes ses activités en lien avec la production d’énergies renouvelables à l’Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen). Une convention à ce sujet a récemment été signée entre les deux parties.

 

Masen aura ainsi la charge exclusive de la valorisation des ressources énergétiques renouvelables (EnR), liée à la stratégie énergétique nationale du Royaume, dans le but d'augmenter la part des énergies renouvelables dans la consommation électrique du pays.

 

Par ailleurs, seront transférés à Masen, en pleine propriété et sans contrepartie, les biens immeubles appartenant à l’ONEE, servant à l’activité des installations EnR existants ou en cours de construction.

Ports: ce que prévoit l'accord signé entre l'ANP et Masen

 

Amin Bennouna, professeur à l'Université Cadi Ayyad, directeur du projet «Monographie de l’énergie au Maroc» a indiqué à la MAP que «le transfert des actifs de production d'électricité d'origine renouvelable, à fin 2019, concerne 1.995 MW de capacités de production électrique».

 

De l'avis de cet expert, «ce transfert va donc assoir MASEN sur un patrimoine industriel conséquent, tout en allégeant la branche électricité de l'ONEE, dont la culture, plutôt «old school», n'a jamais été enthousiasmée (...) par la production d'électricité renouvelable».

 

Une partie des salariés de l’ONEE seront eux aussi redéployés vers Masen. En effet, chaque transfert d’une installation EnR à Masen sera accompagnée de transferts du personnel de l’ONEE, qui sera affecté aux activités de cette installation. Au total, 350 à 500 agents de la branche électricité de l'ONEE pourraient être transférés à Masen, explique ce professeur universitaire qui enseigne à Marrakech.

 

Le personnel de l'ONEE qui aura ainsi été réaffecté bénéficiera des mêmes conditions de travail que celles déjà appliquées pour le personnel de Masen et devra donc conserver ses acquis et avantages.