Environnement: Le Maroc deviendra-t-il un dépotoir pour les déchets dangereux? | www.le360.ma

ع
Hakima El Haité

  

© Copyright : DR-Le360

Environnement: Le Maroc deviendra-t-il un dépotoir pour les déchets dangereux?

Par Abdeladim Lyoussi le 28/04/2015 à 23h58 (mise à jour le 29/04/2015 à 06h17)

Kiosque360. Le projet d’un décret sur l’importation, l’exportation et le transit des déchets suscite des inquiétudes. Des craintes sont surtout formulées concernant les déchets dangereux provenant des zones offshore.

aA

Le sujet est évoqué par Al Akhbar dans son édition de ce mercredi 29 avril. Le journal fait état d’un projet de décret que le gouvernement s’apprête à adopter et qui porte sur l’importation et l’exportation des déchets dangereux. Le décret, portant la signature de Hakima El Haité, ministre chargée de l’Environnement, autorise l’exportation, l’élimination et le transit des déchets sur le sol national. Toutefois, cette démarche sera strictement cadrée avec toutes les autorisations nécessaires délivrées par l’autorité gouvernementale chargée de l’environnement, ainsi que les contrats exigés entre exportateurs et importateurs.
Akhbar Al Yaoum s’intéresse surtout aux déchets produits par les zones offshore, comme celle de Tanger, et qui susciteraient déjà beaucoup d’inquiétude.

Hakima El Haité, à qui le journal donne la parole, se veut toutefois rassurante. A l’en croire, son département ne permettra jamais l’arrivée au Maroc de déchets dangereux. La ministre harakie va même plus loin pour expliquer qu’il s’agit là d’un projet de décret et que la liste des déchets qui pourraient être importés allait être fixée ultérieurement par voie réglementaire. Le projet de décret en question a été pris en application de la loi 28-00 relative à la gestion et à l’élimination des déchets. Vérification faite, il ne figure même pas au menu du Conseil de gouvernement du jeudi 30 avril.