Le360 Actualités Maroc

ع
Station Noor

La station solaire Noor à Ouarzazate.

© Copyright : DR

Forbes: pourquoi le Maroc est sérieux dans son ambition d'être un pourvoyeur mondial d'énergie à base du solaire

Par Safae Hadri le 03/08/2022 à 21h45 (mise à jour le 03/08/2022 à 21h58)

Le Maroc poursuit son ambition de devenir un producteur d’énergies renouvelables de premier plan. Pour lui-même et pour ses partenaires, précise la ministre de la Transition énergétique, Leila Benali, au magazine Forbes. Voici comment.

aA

Dans un article signé Llewellyn King, Forbes vante le potentiel du Maroc à produire de l'énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelles, et notamment ses choix stratégiques quant aux technologies adoptées.

 

«Le Sahara (en dehors de l'espace sud-atlantique du Royaume) dispose d'immenses terres et de beaucoup de soleil, ce qui en fait un endroit attrayant pour installer d'énormes centrales solaires, et c'est exactement ce que fait le Royaume du Maroc. S'ajoutent d'importantes ressources éoliennes dans le centre du pays et sur les côtes», précise le média américain. Et le Maroc n'a pas fait le choix de la facilité. La technologie adoptée par le Royaume pour ses centrales a cela de particulier que, bien que chère, elle a cette capacité unique de pouvoir stocker de l'énergie. Comptez entre 3 et 7 heures de réserves journalières.

 

Mix électrique: la part des énergies renouvelables a encore augmenté en 2021 

 

En plus de satisfaire sa demande intérieure, Forbes souligne que le Maroc semble prêt à réaliser son ambition affichée de devenir un grand exportateur vers l'Afrique du Nord et l'Europe. De grandes capacités de production sont déjà installées.

 

Dans une déclaration donnée au magazine américain, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leila Benali, indique qu'en temps voulu, le Maroc pourrait exporter une plus grande partie de son électricité produite à partir des énergies renouvelables vers bien des contrées.

 

À ce jour, le Maroc dispose d'une capacité de production installée totale d'environ 11.000 MW, dont 4.030 MW d'énergies renouvelables. Une puissance supplémentaire de 4.516 MW d'énergies renouvelables est en cours de construction ou prévue, précise l'article.

 

Energies renouvelables: la BAD veut dupliquer le modèle marocain au Sahel

 

Benali assure également qu'en plus des deux interconnexions électriques qui existent avec l'Europe actuellement, une troisième est prévue. «La capacité des interconnexions s'élève à 1.400 MW et l'électricité circule dans les deux sens, en fonction des conditions de production et du marché en Europe et au Maroc», précise-t-elle.

 

La ministre de la Transition énergétique fait, par ailleurs, savoir qu'une fois terminé, le complexe Noor Ouarzazate sera l'une des plus grandes installations de production d'énergie solaire au monde, couvrant plus de 6.000 acres (environ 2.430 ha).  

 

À l'heure actuelle, le complexe se compose de trois centrales électriques distinctes, mais situées dans la même région: Noor I (160 MW), Noor II (200 MW) et Noor III (150 MW). Une quatrième centrale, Noor IV (72 MW), est prévue. Et ce n'est que le début.