Forte augmentation des recettes douanières à fin janvier 2017 | www.le360.ma

ع
Administration des douanes
© Copyright : DR

Forte augmentation des recettes douanières à fin janvier 2017

Par Ismail Benbaba le 20/02/2017 à 23h24

Kiosque360. Les recettes fiscales se sont établies à 17,3 milliards de dirhams à fin janvier 2017, contre 16,4 milliards à la même période en 2016. Cette croissance s’explique notamment par l’augmentation des recettes douanières qui affichent une progression de 17,8%.

aA

La moisson est bonne! En effet, les recettes fiscales se sont établies à 17,3 milliards de dirhams à fin janvier 2017, contre 16,4 milliards à la même période de l’année dernière, donc une hausse de 5,5%, révèle Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication de ce mardi 21 février, citant les statistiques de la Trésorerie générale du royaume.

 

On apprend ainsi que cette croissance est notamment due à l’augmentation des recettes douanières, qui se sont chiffrées à 4,7 milliards de dirhams, une nette progression de 17,8% sur le premier mois de l’année en cours. Le quotidien indique que les recettes provenant de la TVA à l’importation ont bondi de 14% pour s’établir à 2,7 milliards de dirhams à fin janvier. La TVA sur les produits énergétiques a affiché une croissance de 53,6% pour la même période, soit un additionnel de 173 millions de dirhams.

 

Soulignons également que la TVA sur les autres produits a connu une bonne performance de 161 millions de dirhams, correspondant à une hausse de 7,9%. Le journal fait remarquer aussi que les recettes non fiscales ont observé une évolution de 107,8%, passant de 319 millions de dirhams à 663 millions. Cette croissance, selon la Trésorerie générale du royaume, est tirée par l’augmentation des recettes de monopoles atteignant à fin janvier 236 millions de dirhams, contre seulement 39 millions en 2016.

 

Elle est de même expliquée par le versement pour les comptes spéciaux du Trésor de 175 millions de dirhams au budget général, conjugué à la baisse des recettes en atténuation des dépenses de la dette passant de 79 millions de dirhams à 6 millions. Selon Aujourd’hui Le Maroc, les dépenses émises au titre du budget général ont aussi enregistré une hausse de 2,7%, pour s’établir à environ 27,9 milliards de dirhams à fin janvier.

 

De même, au niveau des dépenses de fonctionnement émises, on note une progression de 4,6%, à 13,4 milliards de dirhams. Notons également que les dépenses d’investissement émises au titre du budget général sont évaluées à 11,3 milliards de dirhams, ce qui correspond à un recul de 0,9%.