Le360 Actualités Maroc

ع
Génération Green
© Copyright : DR

Génération Green 2020-2030: de nouveaux projets lancés

Par Fayçal Ismaili le 23/05/2021 à 20h39

Kiosque360. Suivi de projets de développement du secteur agricole, lancement de chantiers et signature de conventions. A Sidi Kacem et Kénitra, la stratégie «Génération Green 2020-2030» poursuit ses objectifs. Explication.

aA

Lors d’une visite de terrain, Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a fait le point sur les projets de développement agricole et rural en cours et a donné le coup d’envoi à plusieurs chantiers dans le cadre de la stratégie «Génération Green 2020- 2030», comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 24 mai.

 

Ainsi, le responsable a inauguré la station de pompage d’eau d’irrigation du périmètre et mise en eau d’une superficie de près de 300 ha de cultures maraîchères, de l’arboriculture et de la betterave à sucre, dans le cadre de l’aménagement hydro-agricole du périmètre associé au barrage Ettine. D’un investissement global de 138 MDH, ce projet ambitionne d’impacter plus de 300 agriculteurs des communes de My Abdelkader et Béni Oual. Grâce à cet aménagement, la part de l’arboriculture et du maraîchage devrait passer respectivement de 17% à 52% et de 5% à 18%, comme le fait savoir le journal, soulignant qu’à l’horizon 2026, ce projet permettra à 61% des agriculteurs du périmètre irrigué Oued Ettine d’accéder à la classe moyenne.

 

A l’occasion de sa visite, le ministre a également lancé une première expérience de paiement en ligne des redevances d’eau d’irrigation en partenariat avec le Crédit Agricole du Maroc (CAM) au profit de 29.000 clients de l’Office régional de mise en valeur agricole du Gharb, comme l’indique le quotidien.

 

Trois conventions ont également été signées. La première est un partenariat dans le domaine de l’agriculture de précision pour le développement d’une agriculture digitale et de précision pour la filière riz dans la région Rabat-Salé-Kénitra. La deuxième porte sur la mise en œuvre d’un programme de préservation et de développement de la race blonde d’Oulmès-Zaer. Et la troisième est la déclinaison régionale du programme national de constitution de coopératives agricoles nouvelle génération.