Le360 Actualités Maroc

ع
OCP

Le siège du groupe OCP à Casablanca.

© Copyright : DR

Groupe OCP: 41 milliards de dirhams de chiffre d’affaires à fin septembre

Par Wadie El Mouden le 29/11/2018 à 08h40 (mise à jour le 29/11/2018 à 10h47)

Le Groupe OCP affiche des résultats en nette progression à fin septembre 2018, soutenus par une belle performance opérationnelle réalisée dans un contexte de marché relativement favorable.

aA

Au cours du troisième trimestre, les conditions de marché ont été favorables pour le groupe OCP, suivant les mêmes tendances observées au premier semestre. La demande a continué d’augmenter malgré la hausse des prix des intrants, notamment le soufre, qui a significativement impacté les prix des engrais phosphates. La demande est restée soutenue par une hausse importante des importations d’engrais en Inde et aux Etats-Unis, ce qui a positivement impacté le volume global des exportations d’engrais d’OCP.

 

Vidéo. Voici ce que l'OCP investit dans les provinces sahariennes 

 

Les résultats publiés ce jeudi 29 novembre font état d’une croissance à deux chiffres (14%) du chiffre d’affaires qui atteint 41 milliards de dirhams. Cette amélioration, est-il précisé, est principalement due à la hausse des ventes sur les segments des engrais (+23%) et de l’acide phosphorique (+15%). A fin septembre 2018, les engrais représentent 56% des ventes totales du groupe, suivis de la roche (18%), puis de l’acide phosphorique (16%).

 

Le groupe OCP finalise l'acquisition de 20% du capital de l'espagnol Fertinagro 

 

L’Ebitda, soit l’indicateur mesurant la rentabilité du cycle d’exploitation, affiche une progression 27%, tandis que la marge d’Ebitda a atteint 31% contre 28% une année auparavant.

 

Cette évolution est due à la combinaison de deux principaux facteurs. D’une part, une performance opérationnelle en lien avec les avantages compétitifs du groupe, à savoir des coûts de productions parmi les plus compétitifs de l’industrie; une meilleure capacité de production avec le démarrage et la montée en puissance de la quatrième unité de production d’engrais JFC4; une grande flexibilité industrielle et commerciale permettant de produire un large panel de produits vers une base clients très diversifiée (plus de 160 clients sur les 5 continents).

 

D’autre part, une croissance significative des prix, bien que partiellement impactée par la hausse des prix des matières premières, notamment du soufre. A noter également l’effet de la montée en charge continue du pipeline qui, selon les derniers chiffres arrêtés à fin septembre, a permis une économie de coût de près de 1.3 milliard de dirhams au cours des neuf premiers mois de l’année 2018, pour un volume transporté de 13 millions de tonnes. Les gains cumulés, grâce au pipeline depuis son lancement en 2014, s’élèvent à 5,5 milliards de dirhams.