HCP: hausse record du chômage au Maroc, au troisième trimestre | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
HCP

Le siège du Haut-Commissariat au Plan, à Rabat. 

© Copyright : DR

HCP: hausse record du chômage au Maroc, au troisième trimestre

Par Amine Kadiri le 19/11/2020 à 11h15

La crise sanitaire et la sécheresse ont eu des effets désastreux sur le marché du travail. Le nombre de chômeurs a augmenté de 368.000 personnes entre le troisième trimestre de l’année 2019 et celui de 2020, passant de 1.114.000 à 1.482.000 chômeurs.

aA

L'impact de la crise sanitaire se fait de plus en sentir sur l’emploi. Après une tendance à la baisse durant les trois dernières années, le taux de chômage a grimpé de 3,3 points, entre le troisième trimestre de 2019 et celui de 2020, passant de 9,4% à 12,7%, souligne le HCP dans sa dernière note consacrée aux indicateurs du marché de travail.

 

Le chômage a enregistré une forte hausse aussi bien en milieu rural qu'en milieu urbain, passant respectivement de 4,5% à 6,8% et de 12,7% à 16,5%. Les femmes et les jeunes âgés de 15 à 24 ans sont les plus touchés: le taux de chômage passe de 13,9% à 17,6% pour les premières, et de 26,7% à 32,3% pour les seconds.

 

 

 

chomage
© Copyright : DR

 

 

 

 

Les diplômés ne sont pas épargnés. Le taux de chômage au sein de cette catégorie a enregistré une hausse de 3,2 points, passant de 15,5% à 18,7%. Cette hausse est plus prononcée parmi les détenteurs de diplômes en qualification et spécialisation professionnelle (+ 4,9 points avec un taux de 24,8%).

Vidéo. Ubérisation des livraisons: des emplois boostés par la crise

 

Hécatombe dans l’agriculture et les services

Globalement, au troisième trimestre 2020, l’économie marocaine a perdu 581.000 postes d’emplois par rapport au troisième trimestre de 2019, ce qui correspond à une baisse de 5,4% (237.000 postes en milieu urbain et 344.000 en milieu rural).

 

Dans un contexte marqué par la sécheresse et la crise sanitaire, les secteurs primaire et tertiaire sont les plus durement touchés par les destructions d’emplois. Le secteur «agriculture et pêche» a perdu 258.000 postes d'emploi (baisse de 7,9%), tandis que celui des «services», a perdu 260.000 postes d’emploi au niveau national, enregistrant une baisse de 5,2%. Le secteur «industrie y compris l’artisanat» a, lui, perdu 61.000 postes, ce qui correspond à une baisse de 4,8%.

 

Il est important de souligner que la situation du marché du travail continue à être marquée par la baisse structurelle du taux d’activité. Au terme du troisième trimestre 2020, ce dernier ne dépasse guère les 43,5%.

 

Ainsi, la population active, âgée de 15 ans et plus, atteint 26.797.000 personnes, dont seulement 11.648.000 sont des actifs (10.166.000 pourvues d’un emploi et 1.482.000 en situation de chômage). Plus de 15 millions de personnes en âge de travailler sont en dehors du marché de travail.