HCP: regain d’optimisme des ménages, au premier trimestre 2021 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Endettement des ménages
© Copyright : DR

HCP: regain d’optimisme des ménages, au premier trimestre 2021

Par Khalil Ibrahimi le 14/04/2021 à 15h26

Les ménages marocains prévoient une amélioration de leur situation financière, au cours des 12 prochains mois, à en croire les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

aA

Ça va mieux pour le moral des ménages, après une année 2020 des plus anxiogènes. L'indice de confiance des ménages (ICM), s'est en effet établi à 68,3 points, au lieu de 61,2 points enregistrés le trimestre précédent, selon le HCP, qui vient de publier les résultats de son enquête permanente de conjoncture auprès des ménages.

 

Moral des ménages T1-2021
© Copyright : DR

 

 

Rappelons que les composantes de l’ICM portent sur la perception par les ménages de l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière.

 

Ces résultats révèlent notamment que 64,8% des ménages ont déclaré une dégradation de leur niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 20,9% un maintien au même niveau et 14,3% une amélioration. L’enquête du HCP montre toutefois qu’un certain regain d’optimisme s’installe. Ainsi, au cours des 12 prochains mois, 39,2% des ménages s’attendent à une amélioration du niveau de vie, 34,8% un maintien au même niveau et 26% une dégradation.

HCP: le moral des ménages toujours au plus bas (infographie)

 

Concernant leur situation financière, 55,8% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 39,3% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4,9% affirment épargner une partie de leur revenu.

 

Quant à l'évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 54,4% des ménages considèrent qu'elle s'est dégradée. Mais pour les 12 prochains mois, la perception est plus positive: 35,1% des ménages s'attendent à une amélioration de leur situation financière, 13,8% à une dégradation et 51,1% à un maintien au même niveau.