Immobilier: voici les villes où les prix ont le plus augmenté au troisième trimestre (infographie) | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Immobilier
© Copyright : DR

Immobilier: voici les villes où les prix ont le plus augmenté au troisième trimestre (infographie)

Par Amine Kadiri le 18/11/2020 à 13h06

La hausse du prix des actifs immobiliers constatée au cours du troisième trimestre 2020 n’a pas touché toutes les villes du Royaume de la même manière. Rabat est, de loin, la ville où les prix ont le plus augmenté. Les détails.

aA

Après deux premiers trimestres dans le rouge, à cause des effets de la crise sanitaire, l’activité du secteur immobilier s’est significativement redressée au cours du troisième trimestre. C’est ce qui ressort du dernier «Indice des prix des actifs immobiliers», réalisé conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

 

Le  nombre de transactions est en effet revenu à des niveaux comparables à ceux d’avant crise. Les ventes ont enregistré une hausse au troisième trimestre de 117,6%, après des baisses trimestrielles de 41,4% au deuxième trimestre, et de 29% au premier. Cette progression a concerné toutes les catégories, c’est-à-dire aussi bien le résidentiel, le foncier et l’immobilier professionnel.

 

Revers de la médaille: cette embellie des ventes s’accompagne d’une orientation à la hausse des prix. Ainsi, l’indice des prix des actifs immobiliers ressort, au troisième trimestre de 2020, en hausse de 3,6%, en glissement trimestriel, après une baisse de 3% constatée le trimestre précédent. Cette  progression reflète des augmentations  de  3,6%  tant des prix du résidentiel que de ceux des terrains et de 5,1% des biens à usage professionnel.

 

Rabat: hausse à deux chiffres des prix

Ces chiffres cachent toutefois des disparités importantes selon les villes. La palme de la plus forte hausse revient à Rabat. Les prix des biens immobiliers dans la capitale du Royaume se sont accrus de 12% en glissement trimestriel après une baisse de 6,4% le trimestre précédent.

 

Le marché de l’immobilier reprend doucement des couleurs

 

Les prix ont augmenté de 11,9% pour le résidentiel, de 4,2% pour les terrains. Pour ce qui est des biens à usage professionnel, les prix ont flambé de 33,2%.

 

Cette hausse s’explique, en partie, par la très forte demande qui s’est manifestée durant le troisième trimestre, qui a occasionné un boom des transactions. Celles-ci ont progressé de 228,4% après des baisses de 56,6% et 29,9% enregistrées durant les deux premiers trimestres de 2020, revenant ainsi  à leur niveau de 2019.

 

prix des actifs immobiliers par ville
© Copyright : DR

 

 

La capitale est suivie de Tanger, où l’indice des prix a marqué un accroissement trimestriel de 5,3%, reflétant les hausses des prix pour toutes les catégories, soit 7,8% pour les biens résidentiels, 2,6% pour les terrains et 3,7% pour les biens à usage professionnel. Les  ventes ont progressé de 59%  retrouvant ainsi leur niveau de 2019.

 

La troisième place revient à la ville d’Oujda. Les prix des actifs immobiliers dans la capitale de l’Oriental se sont appréciés de 5,2% au cours du troisième trimestre.

 

Enfin, à Casablanca et à Marrakech, la hausse des prix est restée contenue. Les prix ont augmenté de 2,9% d’un trimestre à l’autre, dans la capitale économique, tandis que pour la ville ocre, ils ont enregistré une hausse limitée, de l'ordre de 0,9%.